2 min de lecture Primaire Les Républicains

Primaire Les Républicains : Nathalie Kosciusko-Morizet pourrait être aidée par les fillonistes pour obtenir ses parrainages

Bernard Debré estime que "rien n'empêche" les fillonistes d'aider la députée de l'Essonne à obtenir ses parrainages pour la primaire de la droite et du centre.

Nathalie Kosciusko-Morizet à Paris, le 30 mars 2014.
Nathalie Kosciusko-Morizet à Paris, le 30 mars 2014. Crédit : ERIC FEFERBERG / AFP
JulienAbsalon1
Julien Absalon
Journaliste RTL

Les fillionistes au secours de Nathalie Kosciusko-Morizet ? En mal de parrainages pour valider sa candidature à la primaire de la droite, la députée de l'Essonne et conseillère de Paris a reçu le soutien de Bernard Debré. "Il faut que Nathalie Kosciusko-Morizet ait ses candidats et ses signatures. Rien ne nous empêche, nous, fillonistes, d'essayer de voir comment on peut aider Nathalie Kosciusko-Morizet pour qu'elle obtienne ses parrainages", a déclaré mercredi 30 mars l'élu de Paris sur le plateau de la chaîne LCP.

Cette déclaration bienveillante arrive à point nommé pour l'ancienne ministre de l'Écologie sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Pour que sa candidature à la primaire en vue de l'élection présidentielle de 2017 soit validée, Nathalie Kosciusko-Morizet doit recueillir les signatures de 20 parlementaires, 250 élus locaux et 2.500 adhérents avant le 9 septembre. Pour maximiser ses chances, elle convoitait des élus de gauche, des écologistes ou encore des membres de l'UDI. Mais sa stratégie a été mise à mal par une décision du bureau politique des Républicains votée le 29 mars, obligeant désormais les parrains à "souscrire aux valeurs républicaines de la droite" en signant une charte. Une manière de dissuader des députés d'autres horizons d'accorder leur soutien à NKM.

Pas de don de soutiens

En réaction à cette modification des règles du jeu vivement critiquée au sein même du parti, Bernard Debré considère donc que les fillonistes pourraient aider Nathalie Kosciusko-Morizet à se présenter. Il précise toutefois qu'il n'est pas question de faire don de soutiens de François Fillon, lui-même candidat à la primaire. "Non, on ne lui en cédera pas mais il y a des députés qui n'ont pas pris position", constate Bernard Debré en ajoutant qu'il "ferait simplement campagne pour que des élus puissent dire : 'Je suis pas tellement éloigné de NKM' ou 'Je voudrais qu'elle soit là'".

À lire aussi
Frédéric Lefebvre, en septembre 2016 Les Républicains
"Un soupçon de tricherie" plane sur la primaire LR, pour Frédéric Lefebvre

Selon un dernier sondage sur la primaire daté du 20 marsNathalie Kosciusko-Morizet recueille 3% d'intentions de vote chez les électeurs affirmant être certains d'aller aux urnes le 20 novembre prochain. François Fillon se situe à 9%, loin derrière Alain Juppé, donné en tête avec 41%, ou encore Nicolas Sarkozy (23%) et Bruno Le Maire (16%).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire Les Républicains Les Républicains Nathalie Kosciusko-Morizet
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782625722
Primaire Les Républicains : Nathalie Kosciusko-Morizet pourrait être aidée par les fillonistes pour obtenir ses parrainages
Primaire Les Républicains : Nathalie Kosciusko-Morizet pourrait être aidée par les fillonistes pour obtenir ses parrainages
Bernard Debré estime que "rien n'empêche" les fillonistes d'aider la députée de l'Essonne à obtenir ses parrainages pour la primaire de la droite et du centre.
http://www.rtl.fr/actu/politique/primaire-les-republicains-nathalie-kosciusko-morizet-pourrait-etre-aidee-par-les-fillonistes-pour-obtenir-ses-parrainages-7782625722
2016-03-31 16:49:31
http://media.rtl.fr/cache/fNWDuLeCsqVV4Tr8h6WS_w/330v220-2/online/image/2014/1208/7775796488_nathalie-kosciusko-morizet-a-paris-le-30-mars-2014.jpg