"François Hollande n'entend pas être en retrait", décrypte Alba Ventura

ÉDITO - Alors que la campagne de la primaire de la droite est lancée, le chef de l'État peaufine sa stratégie pour occuper le terrain.

François Hollande le 8 septembre 2016 à Paris >
Pour l'entourage de François Hollande, "il faut remettre le président dans le film", décrypte Alba Ventura Crédit Image : AFP / Christophe Ena | Crédits Média : RTL.fr | Durée : | Date :
1/

La campagne pour l'Élysée est désormais lancée à droite avec l'officialisation de sept candidatures à la primaire organisée par Les Républicains, les 20 et 27 novembre. François Hollande n'entend pas rester en retrait. Les proches du chef de l'État le disent : "Il faut remettre Hollande dans le film". Entendez : il faut qu'il retrouve un rôle politique central, pas seulement faire de la figuration dans cette période où la droite va être partout. La stratégie qui a été retenue est celle "des grands discours". Il faut dire qu'avec un grand discours, on vient moins embêter les Français devant leur poste de télé le soir.

Pendant les deux mois de campagne à droite, le Président (faux candidat) va égrener quelques discours. Il y a eu, le 8 septembre dernier, le fameux discours de Wagram sur l'État de droit et la démocratie, qui était destiné à envoyer un signal au noyau dur de l'électorat socialiste. On sait qu'il prépare quelque chose pour le centenaire de la naissance de François Mitterrand, le 26 octobre. Mais dans les tuyaux il y a aussi  un grand discours sur le "social" ("le nouveau contrat social"), que François Hollande tient à prononcer juste avant le premier débat de la primaire, qui aura lieu le 13 octobre.

S'il veut "parler social" avant le premier débat de la droite, c'est pour provoquer le débat justement. C'est la technique Sarkozy : être le premier à mettre des idées sur la table et laisser les autres s'agiter. François Hollande cherche à amener la droite sur le terrain "social" et ne pas la laisser prospérer seulement sur les sujets de l'identité et de l'immigration. Il cherche à opposer  une droite qui en matière de social parle d'assistanat, et une gauche qui parle de solidarité. En espérant que son électorat de la primaire de 2011 y sera sensible, lui qui a surtout plaidé au cours de son quinquennat pour un virage vers l'entreprise.

Pour les proches du Président, si Hollande suscite du dédain, Sarkozy provoque de la détestation

Alba Ventura

Le chef de l'État ne cherche par à entrer en confrontation avec la droite en primaire, mais avec Nicolas Sarkozy. C'est le seul candidat de la primaire qui l'intéresse. Les proches de François Hollande continuent de penser que si c'est Alain Juppé qui est désigné à la primaire, François Hollande a perdu. Si c'est Nicolas Sarkozy, il a une petite chance de gagner. Le but est d'installer le match retour de 2012, le match Sarkozy-Hollande.

François Hollande est intimement persuadé que plus Nicolas Sarkozy va se durcir, plus il va se droitiser, plus il va épouser les thèses de Marine Le Pen, plus cela va réveiller les vieux réflexes anti-sarkozystes. Les proches du Président se sont même mis à rêver. Pour eux, si François Hollande suscite du dédain, Nicolas Sarkozy provoque de la détestation. Et il est plus facile, disent-ils, de passer du dédain à l'adhésion que de la détestation à l'adhésion. Pour le moment, "le dédain" montre qu'aucun sondage d'intention de vote ne donne François Hollande au second tour.

La rédaction vous recommande
LoïcFarge42
par Journaliste RTL
Suivez Loïc Farge sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7784949923
"François Hollande n'entend pas être en retrait", décrypte Alba Ventura
"François Hollande n'entend pas être en retrait", décrypte Alba Ventura
ÉDITO - Alors que la campagne de la primaire de la droite est lancée, le chef de l'État peaufine sa stratégie pour occuper le terrain.
http://www.rtl.fr/actu/politique/primaire-les-republicains-francois-hollande-n-entend-pas-etre-en-retrait-decrypte-alba-ventura-7784949923
2016-09-22 10:28:00
http://media.rtl.fr/cache/BxgPOXPjE6DDblLprGvGdg/330v220-2/online/image/2016/0922/7784951527_francois-hollande-le-8-septembre-2016-a-paris.jpg