3 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron en Algérie, un voyage quasi obligatoire

INTERVIEW - Emmanuel Macron a accompli une étape symbolique mais indispensable pour tous les candidats engagés dans la course l'Élysée.

Emmanuel Macron, lors de son déplacement en Algérie en février 2017
Emmanuel Macron, lors de son déplacement en Algérie en février 2017 Crédit : STR / AFP
ClaireGaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Difficile de déroger à la règle. En pleine campagne présidentielle, Emmanuel Macron est actuellement en déplacement à Alger. À l'image de Nicolas Sarkozy en 2006, François Hollande en 2010 ou encore Alain Juppé en 2015, les candidats rêvant de l'Élysée se déplacent largement en Algérie. Un voyage symbolique pour l'ancien ministre de l'Économie, qui ne cesse de grimper dans les sondages.

Contacté par RTL.fr lors du déplacement d'Alain Juppé à Oran, Pierre Vermeren, professeur d'histoire du Maghreb contemporain à l'université Paris I, assurait que le Maghreb est "très important dans la politique intérieure et extérieure de la France". "Il existe deux groupes électoraux concernés. L'un avec les familles issues de l’Algérie française ou avec un passé militaire mais aussi un groupe issu de l'immigration post-coloniale (...) Cette coutume, qui garde un impact important, s'est installé au fil du temps. C'est important pour un président qu'il montre son intérêt à l'Algérie", expliquait-il.

L'intérêt électoral est dès lors des plus importants. Il faut dire que 20.000 Français sont recensés au consulat de France à Alger, qu'il existe plus d'1,5 million de binationaux franco-algériens en France et que plusieurs millions de Français sont liés à l'histoire de l'Algérie anciennement française.

À lire aussi
Raquel Garrido sur le plateau de "On n'est pas couché", le 16 décembre 2017 Raquel Garrido
"ONPC" : "On a été mauvais gagnants" le soir du 1er tour, reconnaît Raquel Garrido

Un véritable marathon institutionnel

Mais ces relations internationales dépassent le seul cadre électoral avec des enjeux multiples rappelait Pierre Vermeren : "La France est une terre qui reste liée aux événements qui se déroulent en Algérie du fait d'une proximité géographique, linguistique et humaine". "Il est évident que compte tenu du rôle que joue l'Algérie dans notre histoire, dans notre pays, dans notre avenir et dans celui du Maghreb, il est indispensable durant une campagne présidentielle de venir faire une telle visite. Pour mesurer à chaque instant le poids du passé et avoir un discours volontariste sur l'importance de l'avenir", a souligné Emmanuel Macron à l'AFP.

Emmanuel Macron l'a bien compris, alors qu'il rencontre plusieurs ministres d'importance tout au long de son voyage. Et autant dire que l'ancien pensionnaire de Bercy a été reçu avec les honneurs. Il a rencontré le premier ministre Abdelmalek Sellal, le ministre de l'Industrie et des Mines, Abdessalem Bouchouareb, ou encore le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra. Un marathon institutionnel, et médiatique également au cours duquel il s'est entretenu avec la ministre de l'Éducation, Nouria Benghebrit, et celui des Affaires religieuses, Mohamed Aissa. 

Des enjeux économiques à ne pas négliger

Outre la proximité géographique et humaine, les enjeux économiques sont également très importants pour celui qui deviendra président de la République. "L'Algérie demeure un très gros client de la France du fait des hydrocarbures, comme le gaz et le pétrole, grâce auxquels elle achète de très nombreux biens d'équipement et de produits alimentaires. Mais cela est aujourd'hui secondaire même si une fois l'élection passée, les relations économiques et les contrats deviennent importants. En retour, l'Algérie achète des armes, des services, du blé, du matériel pour les tramways, les trains", expliquait Pierre Vermeren à RTL.fr.

Emmanuel Macron va encore plus loin, définissant l'Algérie comme "le premier pays potentiellement au monde de l'énergie solaire". "Nous avons besoin d'aider l'Algérie dans la diversification de son économie (...) Nous avons la volonté que la France prenne le leadership mondial sur ces technologies et sur cette transition énergétique", a rappelé l'ancien ministre de l'Économie. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Emmanuel Macron Algérie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787248087
Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron en Algérie, un voyage quasi obligatoire
Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron en Algérie, un voyage quasi obligatoire
INTERVIEW - Emmanuel Macron a accompli une étape symbolique mais indispensable pour tous les candidats engagés dans la course l'Élysée.
http://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-emmanuel-macron-en-algerie-un-voyage-quasi-obligatoire-7787248087
2017-02-14 17:27:34
http://media.rtl.fr/cache/fCCSEgT36whkLJNf53Y3eQ/330v220-2/online/image/2017/0214/7787248175_emmanuel-macron-lors-de-son-deplacement-en-algerie-en-fevrier-2017.jpg