2 min de lecture Économie

Présidentielle 2017 : "Beaucoup de contrevérités sur l'Union européenne", selon Christian Menanteau

ÉDITO - La question de l'Europe est l'une des principales lignes de fracture de l'élection présidentielle. Il y a eu beaucoup d'affirmations contradictoires entre les candidats.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau
>
Christian Menanteau : beaucoup de contre-vérités sur l'Europe dans la campagne présidentielle Crédit Image : Elodie Grégoire | Crédit Média : RTLnet | Durée : | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau et Loïc Farge

Comme beaucoup d'autres thèmes de la campagne présidentielle, l'Europe aura été l'objet de quelques manipulations. C'est assez traditionnel dans les campagnes électorales tricolores. Sans surprise, on a noté qu'à deux ou trois exceptions près la "faute à Bruxelles" a été massivement mise en avant. L'argument est politiquement efficace. Il offre un punching-ball très commode à tous ceux qui n'ont jamais gouverné. Il aussi la vertu d'exonérer les responsables, passés et présents, de toutes leurs erreurs de politiques des dernières décennies.

Le première contrevérité sur l'Europe - la plus énorme - est de lui faire porter le chapeau de tous nos problèmes. Le recul de l'industrie, la faiblesse de notre système de formation ou les déséquilibres territoriaux sont pourtant des faiblesses qui n'ont absolument rien à voir avec l'Union européenne. Comme pour les déficits et la montée de la dette : nous sommes sur le toboggan depuis 1974 (deux générations !). Mais plutôt que de reconnaître que cette fragilité - qui attaque le pouvoir d'achat et gèle l'emploi - est de notre responsabilité, on charge Bruxelles.

À lire aussi
François Lenglet économie
Présidentielle 2017 : la planète finance fébrile avant le premier tour

Deuxième affirmation : l'Europe nous saigne. On lui verserait 9 milliards d'euros à fonds perdu par an. C'est vrai que notre solde est négatif. Mais la somme réelle est 4,5 milliards. Ce n'est pas négligeable, mais deux fois inférieure aux affirmations que font circuler les extrêmes.

Le première contrevérité est de lui faire porter le chapeau de tous nos problèmes

Christian Menanteau
Partager la citation

Dernière observation : nous sommes le pays qui reçoit directement le montant de subventions européennes le plus élevé devant la Pologne, un pays pourtant en phase de rattrapage. C'est tout simplement parce que nous sommes le principal bénéficiaire de la PAC et des aides à l’exportation.

D'autres secteurs profitent de l’Europe. L'ensemble des soutiens budgétaires européens à la recherche, aux énergies, à l’environnement et aux aménagements territoriaux français s'élèvent à 27 milliards pour la période 2014-2020. Ce sont des contributions directes. Il y aussi ceux que nos industries tirent des coopérations européennes - programme spatial, système GPS, centre de calcul, recherche médicale qui alimentent nos labos et nos usines de pointe. Ces effets sont indirects, donc plus délicats à chiffrer.

Plus largement, il y a pour toutes nos activités un marché ouvert et régulé de 500 millions de consommateurs. Des opportunités de croissance plus nombreuses que seuls face aux États-Unis, à la Chine ou à l’Allemagne. Pour connaître la valeur de ce paramètre, il faudrait quitter l'Union européenne.

La note du jour

13/20 à Yves Guillemot. Le président d'Ubisoft, le champion français des jeux vidéo, va ouvrir un nouveau studio de création à Bordeaux, le premier en France depuis vingt ans.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Présidentielle 2017 Union européenne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788206748
Présidentielle 2017 : "Beaucoup de contrevérités sur l'Union européenne", selon Christian Menanteau
Présidentielle 2017 : "Beaucoup de contrevérités sur l'Union européenne", selon Christian Menanteau
ÉDITO - La question de l'Europe est l'une des principales lignes de fracture de l'élection présidentielle. Il y a eu beaucoup d'affirmations contradictoires entre les candidats.
http://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-beaucoup-de-contreverites-sur-l-union-europeenne-7788206748
2017-04-20 07:38:00
http://media.rtl.fr/cache/IpmeUBcfJ_duNEC8UL7AAQ/330v220-2/online/image/2014/0423/7771375043_christian-menanteau.jpg