2 min de lecture Primaire Les Républicains

La campagne de Nicolas Sarkozy est-elle plombée par le cumul des scandales ?

REPLAY - L'ancien président va-t-il ressortir renforcé ou discrédité des différentes affaires auxquelles il est lié ?

Marc-Olivier Fogiel On refait le monde Marc-Olivier Fogiel
>
Télécharger La campagne de Nicolas Sarkozy est-elle plombée par le cumul des scandales ? Crédit Image : Elodie Grégoire | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
Journaliste RTL

On refait le monde avec :
- Ivan Rioufol, éditorialiste au Figaro
- Gérard Miller, psychanalyste
- Joseph Macé-Scaron, président du comité éditorial de Marianne
- Alain Duhamel

Nicolas Sarkozy est au cœur de la tempête. Alors qu'un sondage pour RTL l'annonce 5 points derrière Alain Juppé au premier tour de la primaire de la droite, son ancien conseiller Patrick Buisson publie un livre incendiaire sur ses méthodes et deux ex-grands flics de la galaxie Sarkozy sont toujours en garde à vue. Le cumul des scandale va-t-il marquer la fin du retour de l'ancien président ou cela le renforce-t-il ?

D'après Gérard Miller qui a réalisé un documentaire sur la psychologie de l'ancien locataire de l'Élysée, il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué, "et certainement pas celle de Nicolas Sarkozy". Comme l'explique le psychanalyste, "il a des capacités de ressources insensées et, jusqu'à nouvel ordre, cette campagne, pour l'instant, est quand même en grande partie orientée par un certain nombre de ses propos que je trouve pour ma part tout à fait déraisonnables pour la plupart."

À lire aussi
Frédéric Lefebvre, en septembre 2016 Les Républicains
"Un soupçon de tricherie" plane sur la primaire LR, pour Frédéric Lefebvre

Nicolas Sarkozy va-t-il mobiliser ses adversaires ?

Alain Duhamel, lui, se méfie de ces gesticulations médiatiques. "On entend plus Nicolas Sarkozy que les autres, ça c'est vrai. Qu'il s'agisse de dire que ça lui bénéfice au détriment des autres, rien ne le prouve." Cela dit, l'éditorialiste reconnaît que "plus on lui tape dessus, plus il est combatif et plus il est redoutable". Mais s'il a "une capacité inégalable pour mobiliser ses supporters", il a une "capacité équivalente pour mobiliser es adversaires". Ceci expliquerait ainsi un des points intéressants du sondage qui souligne que "le pourcentage de ceux qui veulent participer à la primaire de la droite et qui ne sont pas dans le noyau des républicains, a augmenté".

Joseph Macé-Scaron ne croit pas du tout en cette analyse. "C'est un sondage qui ne sonde rien. Les sondeurs sondent quelque chose où il n'y a aucun élément de comparaison, parce que c'est la première fois, il n'y a jamais eu de primaire" à droite. "Je me souviens très bien du nombre de personnes qui étaient censées se ruer au moment de la primaire de la gauche et on a vu qu'il y avait du monde mais pas des électeurs de droite. Donc les électeurs de gauche qui sont censés se déplacer, ils auront soit piscine, soit restaurant sans gluten, soit une rétrospective de Xavier Dolan, mais ils n'iront pas".

Le Donald Trump français ?

Selon Ivan Rioufol, "il y a la lecture que peut faire Nicolas Sarkozy - et qui n'est pas la mienne - qui est que tout ceci le consolide et que tout ceci agrémente sa posture anti-système, sa stratégie de rebelle, de pourfendeur du politiquement correct, du mal-aimé... On peut y croire, mais on peut aussi avoir de la mémoire et se rappeler qu'il était aussi président de la République et qu'il était donc dans le système, qu'il avait même fait des promesses qu'il n'avait pas pu concrétiser. Et donc on peut se rappeler aussi qu'il est le professionnel qu'il dénigre aujourd'hui." Selon Ivan Rioufol, cela va plutôt "alimenter le dégoût des Français pour la politique". On voit déjà un phénomène similaire aux États-Unis avec Donald Trump mais aussi en Europe où les thèses populistes ont de plus en plus de crédit.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire Les Républicains Nicolas Sarkozy Patrick Buisson
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785018793
La campagne de Nicolas Sarkozy est-elle plombée par le cumul des scandales ?
La campagne de Nicolas Sarkozy est-elle plombée par le cumul des scandales ?
REPLAY - L'ancien président va-t-il ressortir renforcé ou discrédité des différentes affaires auxquelles il est lié ?
http://www.rtl.fr/actu/politique/la-campagne-de-nicolas-sarkozy-est-elle-plombee-par-le-cumul-des-scandales-7785018793
2016-09-27 21:11:00
http://media.rtl.fr/cache/BBz2L5cNz92uQ0bSVomfDA/330v220-2/online/image/2014/0422/7771346896_marc-oliver-fogiel.jpg