François Hollande demandera-t-il pardon pour les essais nucléaires en Polynésie ?

REPLAY - En visite officielle à Wallis et Futuna, la question de l'indemnisation des victimes des essais nucléaires devrait être abordée par François Hollande

>
François Hollande demandera-t-il pardon à la Polynésie pour les essais nucléaires ? Crédit Image : ALAIN JOCARD / AFP Crédit Média : Pierre Julien

Un voyage d'État aux multiples enjeux. Le président de la République débute aujourd'hui un voyage d'une semaine avec une première étape en Polynésie avant l'Amérique du Sud. François Hollande honore ainsi une promesse de la campagne présidentielle de 2012 : visiter tous les territoires d'Outre Mer. Il posera le pied à Wallis et Futuna, 37 ans après Valéry Giscard d'Estaing. Il se rendra ensuite à Tahiti avec un enjeu principal, l'indemnisation des victimes des essais nucléaires.

La France avait choisi en 1960 le Sahara algérien pour ses premiers essais nucléaires. Mais avant même l’indépendance, Paris a recherché un autre site qui sera finalement la Polynésie. Après Reggane, les Français vont apprendre des noms comme Mururoa, Fangataufa... Au total 193 essais nucléaires y seront menés : 46 aériens et 147 autres souterrains, sous les lagons.

20 dossiers seulement entrent dans le cadre des indemnisations

François Mitterrand en 1992 décide d'un moratoire. Mais trois ans plus tard Jacques Chirac lance une dernière campagne de 6 tests avant de recourir définitivement à la simulation. "Grâce à l'ultime série qui vient d'être effectuée la France disposera durablement d'une défense fiable, ferme. La sécurité de notre pays, celle de nos enfants, est assurée", avait assuré le président la République préféré des Français deux jours après la dernière explosion, le 29 janvier 1996.

En revanche la protection des personnes a laissé à désirer. Militaires en short et chemisette, population des îles soumises aux retombées radioactives en raison de vents... Certes des dossiers "secret défense" ont été levés, mais les associations de victimes estiment que la loi de référence, la loi Morin de janvier 2010 et ses 21 types de cancers retenus, est encore trop restrictive. 

Sur plus de 900  dossiers déposés, une petite vingtaine seulement entrent dans le cadre des indemnisations. D'où cet appel de Papeete à François Hollande : que le Président demande pardon au nom de la France à la Polynésie, victime de l'atome.

par Pierre JulienJournaliste RTL
Suivez Pierre Julien sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781989594
François Hollande demandera-t-il pardon pour les essais nucléaires en Polynésie ?
François Hollande demandera-t-il pardon pour les essais nucléaires en Polynésie ?
REPLAY - En visite officielle à Wallis et Futuna, la question de l'indemnisation des victimes des essais nucléaires devrait être abordée par François Hollande
http://www.rtl.fr/actu/politique/francois-hollande-demandera-t-il-pardon-a-la-polynesie-pour-les-essais-nucleaires-7781989594
2016-02-21 15:51:00
http://media.rtl.fr/cache/yUV94TRM_dfBEEIqUrGHqA/330v220-2/online/image/2016/0221/7781989942_francois-hollande-lors-de-son-voyage-dans-les-antilles-en-2015-archives.jpg