Jean-Marie Le Pen : "Mme Le Pen doit se demander si elle est utile à la cause qu'elle prétend servir"

Le président d'honneur du Front national répond à sa fille Marine qui s'oppose à sa candidature en Provence-Alpes-Côte d'Azur aux élections régionales. Il défend sa liberté d'expression.

Jean-Marie Le Pen lors d'une conférence de presse à Aubigny, le 17 janvier 2015. >
Jean-Marie Le Pen : "Mme Le Pen doit se demander si elle est utile à la cause qu'elle prétend servir" Crédit Image : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP | Crédits Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date :
1/

S'il fallait une preuve que la rupture est consommée entre Jean-Marie Le Pen et sa fille, la voila. Le président d'honneur du Front national n'appelle plus Marine par son prénom. "Mme Le Pen doit se poser la question de savoir si ce qu'elle fait est utile à la cause qu'elle prétend servir", affirme le fondateur du FN sur RTL en réponse à la décision de sa fille de s'opposer à sa candidature en Provence-Alpes-Côte d'Azur aux élections régionales en décembre, après son interview donnée à Rivarol, à paraître jeudi.

Un statut d'intouchable menacé

Pour la première fois dans l'histoire du FN, le statut d'intouchable de Jean-Marie Le Pen, 86 ans, semble menacé. "Jean-Marie Le Pen se sépare du Front national", a affirmé le secrétaire général du parti Nicolas Bay sur RTL. Alors qu'elle ne l'avait jamais envisagé jusque-là, Marine Le Pen a indiqué que des sanctions à son encontre pourraient être prises lors d'un bureau politique ces prochaines semaines. "Le FN ne peut pas être pris en otage de ses grossières provocations", a-t-elle déclaré dans un communiqué. "Son but est de me nuire. Nous allons réunir un bureau exécutif pour trouver le meilleur moyen de protéger les intérêts du mouvement".

Une guerre ouverte inédite

En s'épanchant sur ses convictions pétainistes à grand renfort de déclarations inflammables dans l'hebdomadaire d'extrême-droite, Jean-Marie Le Pen a déclenché une crise d'une ampleur inédite au FN, quelques jours après avoir qualifié une nouvelle fois les chambres à gaz de "détail de la Seconde guerre mondiale". Pourtant, le fondateur du FN ne voit pas ce qu'on lui reproche. "Un bienfait n'est jamais pardonné. La liberté de pensée et d'expression sont des biens précieux que le Front national doit défendre", avance-t-il, estimant ne pas avoir causé de tort au parti, bien décidé à défendre sa cause lors d'un bureau politique qui s'annonce mouvementé.

BenjaminHuepro
par Journaliste RTL
Suivez Benjamin Hue sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7777309759
Jean-Marie Le Pen : "Mme Le Pen doit se demander si elle est utile à la cause qu'elle prétend servir"
Jean-Marie Le Pen : "Mme Le Pen doit se demander si elle est utile à la cause qu'elle prétend servir"
Le président d'honneur du Front national répond à sa fille Marine qui s'oppose à sa candidature en Provence-Alpes-Côte d'Azur aux élections régionales. Il défend sa liberté d'expression.
http://www.rtl.fr/actu/politique/exclu-rtl-j-m-le-pen-mme-le-pen-doit-se-poser-la-question-de-savoir-si-ce-qu-elle-fait-est-utile-a-ce-qu-elle-pretend-servir-7777309759
2015-04-08 11:11:00
http://media.rtl.fr/cache/cqvpk0KNsAnqPkU8e4P-9A/330v220-2/online/image/2015/0124/7776319786_000-par8076112.jpg