Après les attentats, les 6 propositions de Nicolas Sarkozy pour lutter contre le terrorisme

Au lendemain de la journée historique de mobilisation contre les attentats qui ont frappé le pays, Nicolas Sarkozy sonne la charge contre le terrorisme et décline six propositions pour renforcer la sécurité des Français.

Nicolas Sarkozy, invité de RTL, le 12 janvier 2015
Crédit : Frédéric Bukajlo / Abaca Press / RTL
Nicolas Sarkozy, invité de RTL, le 12 janvier 2015

Il ne veut pas attendre 2017 pour prendre des décisions. Au lendemain de la journée de mobilisation historique contre les attentats qui ont frappé le pays, Nicolas Sarkozy sonne la charge contre le terrorisme et appelle à une réponse politique. "L'unité ne doit pas empêcher la lucidité", a-t-il affirmé au micro de RTL, martelant sa volonté de comprendre les événements qui ont coûté la vie à 17 personnes la semaine dernière. Rassembleur et résolument offensif, le président de l'UMP demande la création d'une commission d'experts parlementaire ou d'un groupe de travail bi-partisan mêlant les membres de la majorité et de l'opposition. L'ancien chef de l'État a également décliné une série de propositions pour renforcer l'arsenal antiterroriste et la sécurité des Français. 

1 - Empêcher le retour au pays des jihadistes français

Nicolas Sarkozy veut d'abord empêcher le retour dans l'Hexagone des jihadistes Français. "Il faut décider que lorsque l'on part quelques mois pour apprendre le maniement des armes, détruire notre démocratie et notre civilisation, on n'a pas à revenir, y compris lorsque l'on est Français." Pour cela, l'ancien président estime qu'il faut renforcer nos structures de renseignement et la coopération avec les services étrangers, notamment ceux du Maroc et de la Turquie. "Une affaire sur deux l'est à partir d'un renseignement venant de l'étranger, a-t-il affirmé, érigeant au rang de "priorité absolue" la mise en place rapide du programme américain PNR, actuellement bloqué devant le parlement européen, qui permet de "tracer les passagers vers certaines destinations".

2 - Isoler les détenus islamistes radicaux en prison

Alors qu'il apparaît que l'un des frères Kouachi et Amedy Coulibaly ont basculé dans l'islam radical lors de leur passage à la maison d'arrêt de Fleury-Merogis, Nicolas Sarkozy veut généraliser l'isolement des détenus radicaux. "La question de nouvelles places de prison et de la façon dont on encadre les jihadistes est fondamentale. Il faut les mettre en prison en évitant la propagation d'idées barbares et mortifères. Il faut donc les mettre dans des cellules individuelles", a-t-il estimé, sans préciser avec quels moyens. Quelques minutes plus tard, le Premier ministre Manuel Valls s'est également prononcé en faveur de l'encellulement individuel des jihadistes.

3 - Former les imams et expulser ceux qui tiennent des propos extrémistes

La France doit-elle former des imams ? C'est en tout cas la proposition que formule Nicolas Sarkozy en posant la question de l'attitude à adopter face aux responsables religieux musulmans qui tiendraient des propos extrémistes. "Le CFCM pourrait prendre la responsabilité d'habiliter ou refuser l'habilitation à des imams", a-t-il affirmé. L'ancien président de la République considère également qu'il faudrait former des imams sur le territoire national. "Les musulmans français n'ont pas à devoir dépendre de l'étranger pour vivre de leur culte et de leur foi", a-t-il expliqué, ajoutant que la France doit "expulser tout imam qui tiendrait des propos non-conformes aux intérêts de la République".

4 - Associer les responsables religieux au débat

D'une manière générale, Nicolas Sarkozy souhaite associer les responsables religieux au débat. "La question de l'immigration doit être posée calmement en essayant d'associer tout le monde et de trouver la réponse à ces questions. C'est la raison pour laquelle, dans les jours qui viennent, je prendrai contact avec les autorités religieuses de notre pays pour voir avec elles ce que nous pouvons faire et ce que nous devons faire. Y compris avec les représentants de l'islam, car ils ont leur part de responsabilité pour apaiser et rassembler", a-t-il affirmé, résumant le fond de sa pensée en une formule : "L'islam de France, pas l'islam en France".

5 - Plus de moyens pour les services de renseignement et les policiers

Même si la France est en proie à d'importantes économies budgétaires, Nicolas Sarkozy veut sanctuariser les moyens mis à disposition des services de renseignement et des forces de l'ordre. "Il faut exonérer les services de renseignement et la sécurité des économies qui doivent être appliquées à toutes les administrations, a-t-il affirmé, prenant également position dans le débat sur l'armement des policiers municipaux, ravivé par la mort de plusieurs gardiens de la paix mercredi et jeudi. "Il y a la question de l'armement de nos forces de police, notamment le service de protection des hautes personnalités. Une arme de service ne fait pas grand chose face à une kalachnikov et un lance-roquette", a-t-il estimé, se déclarant "favorable à l'armement des policiers municipaux".

6 - Surveiller internet

Enfin, s'il dit "non au verrouillage du net", Nicolas Sarkozy veut garantir l'accès à internet et préconise de "surveiller ce qu'il s'y passe". "Internet est un outil fantastique de mise à disposition de l'information de façon universelle. Mais ce n'est pas parce que c'est une société virtuelle qu'on doit s'abstenir des principes qui sont les nôtres. Ce n'est pas fait pour que des terroristes puissent expliquer comment on se sert d'une bombe", a-t-il jugé.

La rédaction vous recommande
BenjaminHuepro
par Journaliste RTL
Suivez Benjamin Hue sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7776180026
Après les attentats, les 6 propositions de Nicolas Sarkozy pour lutter contre le terrorisme
Après les attentats, les 6 propositions de Nicolas Sarkozy pour lutter contre le terrorisme
Au lendemain de la journée historique de mobilisation contre les attentats qui ont frappé le pays, Nicolas Sarkozy sonne la charge contre le terrorisme et décline six propositions pour renforcer la sécurité des Français.
http://www.rtl.fr/actu/politique/apres-les-attentats-les-6-propositions-de-nicolas-sarkozy-pour-lutter-contre-le-terrorisme-7776180026
2015-01-12 11:52:00
http://media.rtl.fr/cache/7j5iXMnVYA6gOYbyrTNYsQ/330v220-2/online/image/2015/0112/7776179651_nicolas-sarkozy-invite-de-rtl-le-12-janvier-2015.JPG