3 min de lecture Présidentielle américaine 2016

Victoire de Trump : qui sont les Américains qui ont voté pour lui ?

DÉCRYPTAGE - De milliardaire à candidat républicain puis 45e président des États-Unis, Donald Trump a créé une onde de choc à travers le pays.

Donald Trump a remporté l'élection américaine face à Hillary Clinton, le 8 novembre 2016
Donald Trump a remporté l'élection américaine face à Hillary Clinton, le 8 novembre 2016 Crédit : DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Les résultats s'accumulaient et les États-Unis ont basculé. L'onde de choc est mondiale : Donald Trump a été élu à la Maison Blanche, mardi 8 novembre. Pendant que les soutiens d'Hillary Clinton peinaient à réaliser la défaite de leur candidate, le républicain a tenu un discours intronisant son futur statut de président. "Je m'engage à être le président de tous les Américains. L'heure est venue pour l'Amérique de panser les plaies de la division (...) Nous avons un bon programme économique. Nous allons de nouveau rêver de grandes choses pour notre pays. Nous allons nous mettre au travail immédiatement pour le peuple américain". 

Avec son slogan "Make America Great Again", l'élection de Donald Trump marque un tournant après huit ans de mandat Obama. François Hollande a félicité Donald Trump dans un message mitigé : "Je le félicite comme il est naturel entre deux chefs d'États démocratiques. J'ai une pensée pour Hillary Clinton, j'ai eu à travailler durant la présidence Obama avec elle. Cette élection américaine ouvre une période d'incertitude. Je dois l'aborder avec lucidité et clarté".

Le vote de la "working class blanche"...

La première hypothèse qui pourrait expliquer cette victoire inattendue et destructrice pour Hillary Clinton est que la candidate démocrate "était éloignée de ce que vivent quotidiennement les ouvriers", explique à L'Obs, Romain Huret, spécialiste des élections américaines. D'après lui, "il était difficile pour de nombreux Américains d’adhérer au discours d’Hillary Clinton qui a été dans une posture attentiste espérant que les Américains allaient voter contre Donald Trump. Le parti démocrate ne paie pas seulement la campagne d’Hillary Clinton mais aussi trente ans de politique favorable au libre-échange. Le mal était déjà dans l’œuf".

À lire aussi
Numéro 2 : Hillary Clinton, lors de son discours de défaite le 9 novembre 2016 après la victoire de Donald Trump États-Unis
Hillary Clinton revient sur sa défaite et charge le FBI


Donald Trump a remporté des États tels que l'Ohio, le Wisconsin ou encore la Pennnsylvanie. "Ces États ont de fortes populations blanches ouvrières, un terrain fertile pour Trump", analyse Slate. Le site rapporte des propos de Nate Cohn, journaliste pour le New York Times. Cet électorat a été attiré par le discours de Donald Trump, centré sur l'anti-immigration, mais aussi l'anti-libre échange. Le nouveau président des États-Unis a "su mobiliser la classe moyenne déclassée des ouvriers blancs pour qui la mondialisation n'a pas apporté la prospérité, mais le chômage et la crise dans leurs territoires où l'emploi à disparu, avec l'effondrement de l'industrie du charbon et de l'acier", explique Le Figaro. Le milliardaire a réussi à ramener dans le giron républicain la "working class blanche", comme le qualifie Corentin Sellin, professeur agrégé d'histoire, au journal. Donald Trump a aussi misé sur "la promesse de réinvestir massivement dans les industries lourdes, plutôt que dans les énergies renouvelables", ajoute-t-il. 

... et des femmes blanches

Cependant, Donald Trump a été en mesure de l'emporter grâce à un soutien inattendu de la part des femmes. Selon les estimations de CNN, 53% des femmes blanches ont voté pour Donald Trump, contre 43% pour Hillary Clinton. Ce chiffre serait expliqué par le fait que "la candidate Clinton était mal aimée par les mouvements féministes les plus jeunes et actifs", note Ouest France. Il est aussi important de noter que seulement 26% des femmes latines et 4% des femmes noires ont voté pour Donald Trump. Autre élément, Hillary Clinton l'emporte chez les femmes blanches diplômées à 51%, mais Donald Trump récolte néanmoins 45% de leurs votes, contre 62% chez les femmes blanches non-diplômées. "On note aussi que chez les femmes sans appartenance déclarée à un parti, les résultats sont équilibrés : 47% contre 43%", souligne BFMTV

Ces chiffres paraissent étonnants par rapport aux propos tenus par le nouveau président des États-Unis sur les femmes. Mais les femmes qui constituent son électorat "semblent imperméables aux accusations d'agressions sexuelles portées contre lui - une dizaine - depuis la diffusion de l'enregistrement dans lequel il se vante d'embrasser les femmes et de 'leur mettre la main à la chatte' sans leur consentement", raconte Elle dans un reportage. La clé de la communication du successeur de Barack Obama pourrait bien résider chez sa fille, Ivanka, "si douée, si intelligente, si abordable. Avec une telle fille, ce ne peut être que quelqu'un de bien", explique une supportrice de Donald Trump au magazine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle américaine 2016 Donald Trump États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785685352
Victoire de Trump : qui sont les Américains qui ont voté pour lui ?
Victoire de Trump : qui sont les Américains qui ont voté pour lui ?
DÉCRYPTAGE - De milliardaire à candidat républicain puis 45e président des États-Unis, Donald Trump a créé une onde de choc à travers le pays.
http://www.rtl.fr/actu/international/victoire-de-trump-qui-sont-les-americains-qui-ont-vote-pour-lui-7785685352
2016-11-09 17:37:00
http://media.rtl.fr/cache/Q9xh-RVX3sb9hDnJ0YOsLw/330v220-2/online/image/2016/1109/7785685476_donald-trump-a-remporte-l-election-americaine-face-a-hillary-clinton-le-8-novembre-2016.jpg