2 min de lecture Syrie

Syrie : comment Alep se relève de la guerre

REPORTAGE - L'armée syrienne a reconquis Alep, deuxième ville du pays. 30.000 civils ont été tués depuis le début de la guerre.

Générique 1 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL
>
Télécharger Syrie : comment Alep se relève de la guerre Crédit Image : George OURFALIAN / AFP | Crédit Média : Thomas Prouteau | Durée : | Date :
La page de l'émission
Thomas Prouteau et Ludovic Galtier

Comment vit-on aujourd'hui à Alep après la fin des combats ? Depuis presque deux semaines, l'armée syrienne a entièrement reconquis la deuxième ville du pays au prix de très violents combats. Lorsque l'on traverse les quartiers est de la ville, les anciens quartiers rebelles, tout n'est que destruction : les immeubles sont éventrés par les bombardements russes et syriens, des étages entiers sont suspendus dans le vide, les rues sont couvertes de tonnes de gravats et des carcasses de véhicules bloquent les carrefours.

Lorsque l'on atteint le centre historique, on découvre un patrimoine en ruine, les souks légendaires incendiés. La mosquée des Omeyyades, élevée au IXe siècle, est dévastée, son minaret à terre. Là, ce sont des snipers rebelles qui s'étaient retranchés. Un peu plus loin, au pied de la citadelle, un groupe de soldats et de jeunes célèbrent leur victoire en dansant devant l'immense portrait de Bachar-al-Assad, tout juste installé. Et au milieu des ruines, des dizaines d'Alepins déambulent en famille pour venir voir de leurs yeux les balafres de la guerre.

30.000 civils tués depuis le début de la guerre

Dans cette ville, où 30.000 civils ont été tués depuis le début de la guerre, chacun pleure ses morts. C'est le cas de cette jeune lycéenne, qui a vu son amie de 21 ans se faire faucher cet été par une roquette tirée depuis les zones rebelles. "C'était une championne de natation, la roquette est tombée. Et elle a perdu ses bras et ses jambes, et elle est morte. Cette journée a été très pénible pour nous."

À lire aussi
Les jihadistes de l'Etat islamique dans la ville de Raqqa en Syrie en juillet 2014 (archives). État Islamique
État islamique : 3 questions pour comprendre la bataille imminente de Raqqa

Si des islamistes radicaux occupaient Paris, l'armée les bombarderait aussi

Un étudiant, soutien de Bachar-al-Assad
Partager la citation

À l'est de la ville, les familles de centaines de civils, qui ont péri sous les bombes des avions russes et syriens, ont fui. Cet étudiant, lui-aussi issu d'un quartier tenu par le régime, reconnaît que la conquête d'Alep a fait couler beaucoup de sang. Mais il défend l'emploi de la force. "Ils n'avaient pas le choix. Si des islamistes radicaux occupaient Paris, l'armée les bombarderait aussi." Un discours martial que l'on retrouve chez tous les Alepins qui soutiennent Bachar-al-Assad, désormais maître de la ville. Deux chiffres résument la situation : 40% de la ville est touchée par les destructions et des milliards sont à trouver pour une reconstruction qui prendra des années.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Syrie Guerre Bachar al-Assad
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7786628536
Syrie : comment Alep se relève de la guerre
Syrie : comment Alep se relève de la guerre
REPORTAGE - L'armée syrienne a reconquis Alep, deuxième ville du pays. 30.000 civils ont été tués depuis le début de la guerre.
http://www.rtl.fr/actu/international/syrie-comment-alep-se-releve-de-la-guerre-7786628536
2017-01-07 09:15:29
https://media.rtl.fr/cache/xu2El3jVq44iXMKg5fh-RQ/330v220-2/online/image/2016/1213/7786263439_un-quartier-d-alep-est-completement-detruit-le-13-decembre-2016.jpg