Donald Trump a lancé son "Thank You Tour"

Le président élu des États-Unis a entamé jeudi 1er décembre une tournée dans les États qui ont permis sa victoire.

Donald Trump le 1er décembre 2016 à Cincinnati, dans l'Ohio >
Donald Trump a lancé son "Thank You Tour" Crédit Image : AFP | Crédits Média : RTL.fr | Durée : | Date :
1/

Donald Trump en véritable rock star. Le futur président américain a commencé, jeudi 1er décembre, son "Thank You Tour" par une étape dans l’Indiana, chez son vice-président, où il vient de sauver 1.000 emplois dans une usine de climatiseurs Carrier qui devait être délocalisée au Mexique. C'est très symbolique, parce que c’était le cœur de son message de campagne. Ramener aux États-Unis les emplois détruits par la mondialisation : c’est ce message qui a fait "tilt" dans les classes moyennes de ces États du Midwest où s’est finalement jouée l’élection.

Pour cela, Donald Trump a appelé le patron, lui a mis la pression et a fait débloquer 7 millions de dollars de subventions. Cela ne marchera pas à chaque fois, pour chaque usine. Cela n'est pas comme ça qu’il va réparer tous les dégâts de la mondialisation. Mais c’était une manière de montrer que son volontarisme, le seul fait qu’un businessman, un homme à poigne, ait été élu, change déjà les choses.

Et soudain, il a fait "du Trump"

Il a ensuite tenu un meeting, dans l’Ohio. C'était comme un meeting de campagne : même configuration, mêmes affiches. Il avait simplement remplacé sur son pupitre "Trump" par "USA". Il était là encore dans l’un des États qui l'ont fait élire. Il a remporté cet État clé avec dix points d’avance.

Ses collaborateurs avaient écrit sur son prompteur un discours assez sérieux, au ton très "présidentiel", dans lequel Donald Trump promettait de "rassembler tout le pays", "un pays très divisé", "condamnait l’intolérance", "dénonçait la haine", etc. Bref il se tenait à distance de toutes les manifestations de racisme que l’on constate depuis son élection.

Mais il est très vite sorti de son prompteur pour "faire du Trump". Par exemple, il s’est mis à imiter avec des grimaces, les uns après les autres, les journalistes qui présentaient les soirées électorales à la télévision. Il a imité la têtes et leurs mots quand ils ont découvert qu’il était en train de gagner. À plusieurs reprises, il a pointé du doigts le journalistes dans la salle, en dénonçant "des gens très, très malhonnêtes".

Ravi d'avoir gagner et de parader

Il s'en est pris aussi à Clinton, en lançant : "Qu'est ce qu’on s’est amusés à combattre Hillary !". La salle chantait "Enfermez là, enfermez là !", comme pendant la campagne. Il souriait, en laissant faire, visiblement ravi. Il a également raconté n’importe quoi, en affirmant que le nombre de crimes avec violence n’avaient pas été aussi nombreux depuis quarante-cinq ans. Alors que c’est exactement l’inverse : les derniers chiffres du FBI montrent qu’il n'y en a pas eu aussi peu depuis cinquante-et-un ans.

À un moment il a révélé à la tribune le nom du général qu’il va nommer ministre de la Défense. C'est un peu inattendu d'annoncer comme ça dans un meeting qui sera le chef du Pentagone. Alors il a ajouté : "Je ne suis pas censé vous le dire, surtout ne le répétez pas. Bref il fanfaronnait. Visiblement très heureux d’être là, d’avoir gagné et de parader.

La rédaction vous recommande
LoïcFarge42
par Journaliste RTL
Suivez Loïc Farge sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786081173
Donald Trump a lancé son "Thank You Tour"
Donald Trump a lancé son "Thank You Tour"
Le président élu des États-Unis a entamé jeudi 1er décembre une tournée dans les États qui ont permis sa victoire.
http://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-donald-trump-a-lance-son-thank-you-tour-7786081173
2016-12-02 11:22:00
http://media.rtl.fr/cache/r36mZaqVBzuITIkUXD1SKw/330v220-2/online/image/2016/1202/7786088749_donald-trump-le-1er-decembre-2016-a-cincinnati-dans-l-ohio.jpg