2 min de lecture États-Unis

États-Unis : Donald Trump aurait payé des acteurs pour huer la presse

Le président-élu aurait rémunéré des chauffeurs de salle pour conspuer les journalistes présents lors de la conférence de presse organisée mercredi 11 janvier dans la Trump Tower, à New York.

Donald Trump lors d'une conférence de presse à New York, le 11 janvier 2017.
Donald Trump lors d'une conférence de presse à New York, le 11 janvier 2017. Crédit : TIMOTHY A. CLARY / AFP
103787476925100813301
Félix Roudaut

Donald Trump circule sur les plateaux de télévision avec la même habileté qu'à travers les dorures de la Trump Tower. Créateur de l'émission de télé-réalité à succès The Apprentice, qui a largement contribué à forger sa notoriété, le républicain est si familier du monde du petit écran qu'il en emprunte les codes dans un but politique. Le magnat de l'immobilier n'aurait ainsi pas hésité à recourir à des chauffeurs de salles rémunérés lors de sa première conférence de presse en tant que président-élu, mercredi 11 janvier dans sa superbe tour new-yorkaise.

Le rôle de ces fans rétribués ? Conspuer les journalistes "corrompus" assis aux premiers rangs, comme l'explique Politico. Ainsi, lorsque Donald Trump a justifié sa longue diète médiatique par son ras-le-bol des "informations mensongères" colportées par les médias, railleries et acclamations ont jailli des travées. Celles-ci se sont amplifiées lorsque le républicain, entouré par son épouse et trois de ses enfants, a qualifié BuzzFeed de "tas d'ordures sur le déclin". Le site a suscité l'ire présidentielle après avoir mis en ligne le mémo explosif de 35 pages évoquant des échanges supposés de renseignements entre Donald Trump et Moscou ainsi qu'une vidéo avec des prostituées

Votre média est calamiteux

Donald Trump
Partager la citation

Jim Acosta, journaliste à CNN, a été logé à la même enseigne. "Je ne répondrai pas à votre question (...) Votre média est calamiteux", a lâché Donald Trump, laconique. Le tort de la chaîne ? Avoir été la première à relayer l'affaire. CNN avait pourtant pris plus de précautions que BuzzFeed en ne publiant pas le mémo de la discorde. L'attitude belliqueuse du 45e président des États-Unis a fait bondir de rage les internautes. La salle, elle, a pris fait et cause pour le tribun.

À lire aussi
Un soldat américain câline sa fille lors de la semaine nationale de la gentillesse L'image du jour
EN IMAGE - Un soldat américain câline sa fille au beau milieu du gymnase de l'école

Le fait que Donald Trump rémunère des individus pour chauffer une salle et donner l'illusion d'un soutien sans faille n'est pas une nouveauté. Politico rappelle en effet qu'il y a 20 mois, lorsque le républicain a réuni la presse pour annoncer sa candidature à la présidentielle, des acteurs avaient été sollicité pour haranguer la foule. Une habitude, donc, pour le successeur de Barack Obama, qui pourrait bien s'appliquer lors de discours présidentiels. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Médias
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7786695191
États-Unis : Donald Trump aurait payé des acteurs pour huer la presse
États-Unis : Donald Trump aurait payé des acteurs pour huer la presse
Le président-élu aurait rémunéré des chauffeurs de salle pour conspuer les journalistes présents lors de la conférence de presse organisée mercredi 11 janvier dans la Trump Tower, à New York.
http://www.rtl.fr/actu/international/donald-trump-aurait-paye-des-acteurs-pour-huer-la-presse-lors-de-sa-conference-7786695191
2017-01-12 10:40:42
https://media.rtl.fr/cache/rbdOIT-_-VZ31pubTjjOdA/330v220-2/online/image/2017/0112/7786697793_000-jv2lg.jpg