1 min de lecture États-Unis

"Covfefe" : officiellement, Trump n'a pas le droit de supprimer ses tweets

Pendant de longues heures, Donald Trump a laissé en ligne un message incompréhensible, contenant le terme "covfefe", avant de finalement le supprimer.

Générique 6 Clics à la une Marie-Pierre Haddad
>
Télécharger "Covfefe" : officiellement, Trump n'a pas le droit de supprimer ses tweets Crédit Image : Brendan Smialowski / AFP | Crédit Média : Aymeric Parthonnaud | Durée : | Date : La page de l'émission
ClaireGaveau
Claire Gaveau
et Aymeric Parthonnaud

Ce tweet a très largement fait parler. Vers minuit, Donald Trump a voulu poster un message sur Twitter. Problème, ce dernier était totalement incompréhensible : "Despite the constant negative press covfefe" que l'on pourrait traduire par "Malgré la covfefe constante de la presse".

Or, personne n'a été en capacité de traduire et comprendre le terme "covfefe" même si certains ont évoqué la possibilité du mot "coverage", soit "couverture" en français. Si une coquille dans un tweet n'a rien d'étonnant, ce qui l'est en revanche, c'est que cette erreur est restée plus de 10 heures en ligne sur le compte privé du président américain.

Absence de mot de passe chez l'équipe de communication ? Possible. Mais Mashable rappelle cependant que l'archivage des écrits du président des États-Unis sont obligatoires puisque régis par une loi vieille de 40 ans. De fait, lorsque Donald Trump ou son équipe suppriment un tweet, ils sont en réalité en train de violer la loi. Deux membres du Congrès américain avaient notamment envoyé une lettre à la Maison Blanche concernant la communication et l'utilisation des réseaux sociaux. "Le républicain Jason Chaffetz et le démocrate Elijah Cummings expliquaient ainsi que l’habitude de Trump de supprimer ses tweets mal orthographiés constituait "une violation du Presidential Records Act" (PRA). Cette loi, datant de 1978, encadre la préservation des prises de paroles - physiques ou numériques - du président des États-Unis", relate le site d'informations ce mercredi 31 mai.

À lire aussi
Jack Carlson fabrique des vélos adaptés États-Unis
États-Unis : Jack Carlson donne à tous les enfants une chance de faire du vélo

Sous la présidence de Barack Obama, l'équipe de communication avait ainsi mis en place un système de sauvegarde automatique des messages supprimés. Donald Trump fera-t-il la même chose ?

Donald Trump et son tweet "covfefe"
Donald Trump et son tweet "covfefe" Crédit : Capture d'écran / Twitter
La rédaction vous recommande

 

Lire la suite
États-Unis Donald Trump Twitter
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788785374
"Covfefe" : officiellement, Trump n'a pas le droit de supprimer ses tweets
"Covfefe" : officiellement, Trump n'a pas le droit de supprimer ses tweets
Pendant de longues heures, Donald Trump a laissé en ligne un message incompréhensible, contenant le terme "covfefe", avant de finalement le supprimer.
http://www.rtl.fr/actu/international/covfefe-trump-n-a-pas-le-droit-de-supprimer-ses-tweets-7788785374
2017-05-31 18:09:00
http://media.rtl.fr/cache/2z63wEMFDgJnw3h4Lr2gLw/330v220-2/online/image/2017/0414/7788131599_trump.jpg