2 min de lecture Santé

Michel Cymes : "Comment régler l'allergie au lait de vache du nourrisson"

ÉDITO - Quand elle apparaît dès les tout premiers biberons, c'est souvent la panique du côté des parents. Mais ce n'est pas une fatalité.

Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes
>
Télécharger Michel Cymes : "Comment régler l'allergie au lait de vache du nourrisson" Crédit Média : Michel Cymes | Durée : | Date : La page de l'émission
Michel Cymes
Michel Cymes et Loïc Farge

Précision : le sujet concerne les nourrissons qui sont vraiment allergiques. On ne parle pas de cette lubie qui circule et qui veut que le lait de vache soit responsable de toutes les maladies infantiles, du bouton à l'otite en passant par la fatigue. L'allergie au lait de vache est la première des allergies alimentaires. Quand elle apparaît dès les tout premiers biberons du nouveau-né, c'est souvent la panique du côté des parents. Il est vrai que les effets peuvent être spectaculaires : l'enfant vomit, il a de l'urticaire, il pleure, il vous gratifie de toute une panoplie de problèmes gastro-intestinaux.

C'est un cortège de souffrances pour le nourrisson comme pour les enfants désemparés. La bonne nouvelle, c'est que le nouveau-né a plus de huit chances sur dix de guérir durant sa petite enfance. En général la sensibilisation disparaît avant son troisième anniversaire.

Il faut bien que l'enfant s'alimente durant cette période. Problème : on trouve du lait de vache un peu partout. Il faut donc éliminer tous les aliments susceptibles d'en contenir. Voilà pourquoi durant tout le temps que dure l'allergie, vous devez impérativement lire avec attention la liste des ingrédients qui se trouvent sur les emballages de la nourriture que vous donnez à votre enfant.

À lire aussi
Les femmes méritent mieux pour leur accouchement, selon Marie-Hélène Lahaye accouchement
Accouchement : l'OMS publie de nouvelles recommandations

Évitez le manque de calcium

Le lait de vache fait partie des treize produits (parmi lesquels ont trouve le gluten, l'arachide, la moutarde ou le soja) dont on dit qu'ils sont "à déclaration obligatoire". Parfois même il se cache en vous, mesdames : si vous allaitez, il faut éviter aussi le lait de vache.

Il existe des aliments et des préparations hypoallergéniques, c'est-à-dire des produits dont a retiré les protéines responsables de l'allergie chez le nourrisson. Pour en savoir plus, parlez-en à un médecin nutritionniste ou à un allergologue. Ils pourront vous conseiller. Car il y a un dernier écueil à éviter : le manque de calcium. Le lait est l'une des toutes premières sources de calcium, lequel est l'un des sels minéraux dont le bébé à besoin. Ce serait dommage, en voulant régler un petit problème d’allergie, de se créer un gros problème de carence en calcium qui, lui, pourrait affecter la solidité des os et la santé dentaire du jeune enfant.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Alimentation Lait
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785056511
Michel Cymes : "Comment régler l'allergie au lait de vache du nourrisson"
Michel Cymes : "Comment régler l'allergie au lait de vache du nourrisson"
ÉDITO - Quand elle apparaît dès les tout premiers biberons, c'est souvent la panique du côté des parents. Mais ce n'est pas une fatalité.
http://www.rtl.fr/actu/bien-etre/michel-cymes-comment-regler-l-allergie-au-lait-de-vache-du-nourrisson-7785056511
2016-09-30 11:30:15