1 min de lecture Borussia Dortmund

Zenit - Dortmund : le Borussia en passe quatre à l'extérieur

COMPTE-RENDU - Le Borussia Dortmund s'est imposé 2-4 sur la pelouse russe du Zenit, à l'occasion des 8es de finale aller de la Ligue des champions.

Alexander Anyukov, défenseur du Zenit, face à Robert Lewandowski, attaquant du Borussia Dortmund
Alexander Anyukov, défenseur du Zenit, face à Robert Lewandowski, attaquant du Borussia Dortmund Crédit : ALEX GOTTSCHALK / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Six minutes. C'est le maigre temps qu'il a fallu au Borussia Dortmund pour prendre un avantage décisif dans son huitième de finale aller prolifique contre le Zenit (2-4), mardi 25 février. Dans ce match avancé à 18h30 à cause du décalage horaire avec la ville de Saint-Pétersbourg, Henrikh Mkhitaryan ouvrait la marque dès la 4e après une bonne percée de Marco Reus. Même pas deux minutes plus tard, le buteur arménien délivrait un centre à Kevin Grosskreutz, lequel remisait sur Reus pour le 2-0.

Privé de plusieurs de ses cadres, le finaliste malheureux de la précédente édition a logiquement imposé sa supériorité sur cette formation qui s'était miraculeusement extirpée de la phase de poules avec seulement six points et un 4-1 encaissé contre l'Austria Vienne lors de la dernière journée.

6 buts en 7 matches de C1 pour Lewandowski

En plus, à cause d'une trêve hivernale dans le championnat russe, le Zenit disputait son premier match officiel depuis 2 mois et demi. Et même si Luciano Spalletti assurait que son équipe était prête à "100 %", les "Bomzhi" ont bien montré leurs difficultés à rentrer dans la partie et se sont souvent retrouvés dépassés par la vitesse de leurs adversaires.

Mais au retour des vestiaires, les pensionnaires du Petrovski Stadium relançaient la rencontre avec le but d'Oleg Shatov, peu avant l'heure de jeu à la suite d'une perte de balle de Sokratis Papastathopoulos (58e). Le futur Bavarois Robert Lewandowski décidait alors de faire part de sa réponse dans la foulée (61e). Mais avec sa défense remaniée, Dortmund voyait encore le Zenit recoller au score avec le pénalty de Hulk (69e). Sauf que de l'autre côté, le point faible se situe également derrière. Et face à Lewandowski, qu'il ne fallait visiblement pas réveiller, les erreurs d'alignement se paient cash (71e).

À lire aussi
Ligue des champions
Borussia Dortmund : Moukoko devient le plus jeune joueur de l'histoire de la C1

Avec ce succès à l'extérieur, le Borussia Dortmund a fait un grand pas vers sa qualification pour les quarts de finale, avant le match retour qui se jouera en Allemagne, au Signal Iduna Park, le 19 mars.

La rédaction vous recommande
Concours
Lire la suite
Borussia Dortmund Ligue des champions Pierre-Emerick Aubameyang
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants