2 min de lecture Sport

Ligue 1 : le PSG en patron face à Nantes

Le PSG n'a fait qu'une bouchée du FC Nantes (5-0), dimanche, lors du dernier match de la 21e journée de Ligue 1.

Thiago Silva, auteur du premier but du PSG, le 19 janvier, face à Nantes. (archives)
Thiago Silva, auteur du premier but du PSG, le 19 janvier, face à Nantes. (archives) Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le suspens n'aura pas duré bien longtemps: alors que l'AS Monaco le talonne, le PSG a envoyé un message clair à tous ses poursuivants en atomisant Nantes (5-0), au Parc des Princes, pour le compte de la 21e journée de Ligue 1.

A la pause, le club de la capitale menait en effet 2-0, Thiago Silva (10e) et Zlatan Ibrahimovic (36e sp), les deux recrues galactiques parisiennes, étant passés par là. Quasiment jamais inquiété, le PSG a fait la différence sans jamais avoir à élever son niveau. La suite? Avec une facilité déconcertante, les hommes de Laurent Blanc n'ont même pas vraiment accélérer. Ils en tout de même passé trois de plus à un pauvre Rémy Riou qui n'en demandait pas tant.

Maîtrise individuelle et collective

Thiago Motta (51e), Edinson Cavani (58e) et Zlatan again (64e) ont ajouté à la soirée cauchemardesque de Canaris, qui ne savaient plus où donner de la tête. Le Parc des Princes, en ébullition, a fêté son équipe et s'est même permis même une jolie ovation lors de l'entrée de Fabrice Pancrate (76e), Parisien entre 2004 et 2009. L'attaquant de 33 ans aurait sans douté aimé jouer avec une telle équipe. Car c'est une démonstration, presque un match d'entraînement, que ce PSG-là a offert dimanche soir.

Cinquième défaite de la saison pour Nantes alors que Paris enchaîne un septième match sans défaite avant d'affronter Montpellier, mercredi, lors des seizièmes de finale de la Coupe de France. "Il y a beaucoup de choses positives. Il faudra continuer comme ça, notamment en Ligue des champions. On a fait un très bon match", soulignait Thiago Silva sur Canal +.

Monaco à cinq points

À lire aussi
Olympique de Marseille
OM - Luis Henrique : "Le secret de Sampaoli, c’est la confiance qu’il m’accorde"

Il n’y a pas eu de match. Et le mérite en revient principalement aux Parisiens qui ont su se rendre la partie facile. Il y avait bien plusieurs classes d’écart entre les deux équipes. Celui entre le PSG et son dauphin Monaco est, lui, remonté à 5 unités. Une démonstration de force, tout simplement.

Le 25 août dernier, le club de la capitale avait souffert à la Beaujoire pour décrocher sa première victoire de la saison (2-1). Dimanche soir, les retrouvailles entre les deux équipes se sont résumées à une démonstration des joueurs de Laurent Blanc. "On n'a rien proposé: ce soir, on était attentistes, voire même spectateurs. On savait que le PSG était très fort mais là... Si tu ne joues pas contre les grosses équipes, ben voilà, t'en prends cinq...", déplorait Pancrate de son côté. "Je ne sais pas si on était tétanisés ou moribonds... C'est dur à expliquer. Je n'ai pas reconnu mes gars. Quand on est jeunes, on rêve de jouer ce genre de rencontres mais là..."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sport Info Football
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants