2 min de lecture Football

Thierry Henry et la France, histoire d'un désamour

PORTRAIT - L'ancien international tricolore a renoncé à entraîner les Girondins de Bordeaux. Adulé outre-Manche, Thierry Henry est toujours resté mal-aimé en France.

Thierry Henry en mars 2015 au Stade de France
Thierry Henry en mars 2015 au Stade de France Crédit : J.E.E/SIPA
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet Journaliste RTL

Finalement, c'est non. Thierry Henry renonce à entraîner les Girondins de Bordeaux. Nouvel épisode de son histoire d'amour - contrarié - avec la France.

Nous sommes à la fin des années 80. Le petit club de Viry-Chatillon affronte Sucy-en-Brie. Il gagne 6-0. Six buts du petit Thierry Henry. Le garçon a une douzaine d'années. Son père le ramène à la maison mais, sur le trajet, pas de félicitations, pas de rigolade. Papa Henry égrène toutes les erreurs commises par son fiston. Et voilà, Thierry Henry sera un éternel insatisfait.

Le footballeur peut pourtant se targuer d'un impressionnant palmarès : meilleur buteur de l'équipe de France, loin devant Platini ou Papin, meilleur passeur, devant Zizou... Il a participé à quatre Coupes du Monde, un record chez les Bleus. Thierry Henry a été champion avec Monaco, Arsenal, Barcelone... Pour les anglais, c'est une icône. Comme Cantona, il a sa couronne de King, et même sa statue devant l'Emirate Stadium... 

À lire aussi
Adrien Rabiot ne peut que constater la joie des Reds, le 18 septembre 2018 Ligue des champions
Liverpool-PSG : pas de miracle pour les Parisiens à Anfield Road

La main, le fardeau qu'il traîne depuis 2009

Mais en France, c'est le désamour. Les Français ont toujours préféré Zidane, pas franchement plus exubérant, mais génial numéro 10. "Titi", lui, est un besogneux, "un type qui n'avait pas de pied gauche et qui ne savait pas tirer les coups francs" - c'est lui qui le dit. Pour devenir Thierry Henry, il a dû travailler dur. 

Et puis, faut-il le rappeler le football se joue avec les pieds... et il y a eu cette main, en novembre 2009 contre l'Irlande, qui a qualifié la France pour le Mondial sud-africain. Et voilà Henry sifflé au Stade de France, comme un an plus tôt lors de sa 100e sélection. La main de Dieu a fait de Maradona une idole ; Henry, lui, se fait lyncher par l'opinion, par la Fédé... Sa carrière en bleu se termine tristement à Knysna. Il passe presque tout son temps sur le banc, les joueurs grévistes le soupçonnent d'être la taupe qui informe la presse.

L'image d'un opportuniste

C'est un peu injuste, mais en même temps Thierry Henry ne fait rien pour se faire aimer. Il a une sale image, on le dit arrogant, désagréable... De la timidité, paraît-il. Pourtant, le footballeur ne manque pas de confiance en lui. En 2004, il aurait demandé la peau de David Trézéguet, l'autre attaquant qui lui faisait de l'ombre. 

Henry passe pour un opportuniste, qui quitte Arsenal pour le Barça juste pour s'assurer un titre en Ligue des Champions. Un individualiste, un égocentriste, qui annonce sa retraite en plein fiasco sud-africain, et rencontre Nicolas Sarkozy seul à l'Élysée.

Et puis Henry fait tout le temps la tête, y compris après son 400e but. Cela est d'ailleurs devenu un gag sur le net - le henrying - une façon de célébrer, ou plutôt de ne pas célébrer, le succès. Tête baissée, une main sur le poteau. Allez Titi. Un sourire c'est comme le pied gauche, ça se travaille.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Football Thierry Henry Équipe de France de football
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793040939
Thierry Henry et la France, histoire d'un désamour
Thierry Henry et la France, histoire d'un désamour
PORTRAIT - L'ancien international tricolore a renoncé à entraîner les Girondins de Bordeaux. Adulé outre-Manche, Thierry Henry est toujours resté mal-aimé en France.
https://www.rtl.fr/sport/football/thierry-henry-et-la-france-histoire-d-un-desamour-7793040939
2018-08-28 20:10:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/qkaVAT4VblqGTnXXJkUqdw/330v220-2/online/image/2016/0826/7784600689_thierry-henry-en-mars-2015-au-stade-de-france.jpg