2 min de lecture Ligue 1 Conforama

SC Bastia : 54% des Français approuvent une relégation du club en Ligue 2

LE BAROMÈTRE - Après les incidents lors de la rencontre Bastia-Lyon, les Français se montrent sévère envers le club corse.

Bagarres lors de Bastia-Lyon le 16 avril 2017
Bagarres lors de Bastia-Lyon le 16 avril 2017 Crédit : PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
Luca Dangréaux
Luca Dangréaux

Ce jeudi 20 avril 2017 la Ligue des football professionnel, via sa commission de discipline, a infligé les premières sanctions au club du SC Bastia : suspension du stade de Furiani jusqu'au 4 mai avec matches organisés sur terrain neutre jusqu'à cette date.

Ces punitions répondent aux incidents qui ont émaillé la rencontre de championnat de France de Ligue 1 entre les Corses et Lyon, le 16 avril dernier. Alors que les Lyonnais terminaient leurs échauffements, plusieurs supporters de l'association "Bastia 1905", mise en sommeil depuisont agressés Mathieu Gorgelin et les autres joueurs du club de Jean-Michel Aulas.

Des actes qui, plusieurs jours plus tard, n'ont semblent-t-il toujours pas été digérés par les Français. Ils sont exactement 54% à penser que le Sporting doit être automatiquement relégué en Ligue 2.
Odoxa a réalisé le sondage les mercredi 19 et jeudi 20 avril 2017. 1.503 personnes, toutes majeures, ont été interrogées via Internet. Parmi ce panel, 601 sont des amateurs de football.

Plus d'un Français sur deux souhaitent voir Bastia relégué

L'institut a interrogé son panel sur les potentielles sanctions que la Ligue de football professionnel peut infliger au club de Pierre-Marie Geronimi. Une très large majorité d'entre eux (78% des Français, 86% des amateurs de football) justifierait que les deux derniers matches de Bastia, à domicile, se jouent sans supporter.

À lire aussi
Jean-Claude Hamel, ancien président de l'AJ Auxerre décès
Jean-Claude Hamel, ancien président de l'AJ Auxerre, est mort à l'âge de 91 ans

Ils sont plus d'un sur deux à approuver une relégation automatique du club en Ligue 2 (54%). Cette situation n'est jamais arrivée dans le football français, la Ligue va-t-elle agir de la sorte pour la première fois ? 

65% des Français acquiescent un soustrait de points pour le club, 61% se prononcent pour que le résultat de la rencontre Bastia-Lyon, interrompu après de nouvelles échauffourées à la mi-temps, soit de 3-0 en faveur des Lyonnais.

Un Français sur deux souhaite voir Bastia relégué directement en Ligue 2.
Un Français sur deux souhaite voir Bastia relégué directement en Ligue 2.

Quelles mesures contre le supporters violents ?

De la même manière, Odoxa a interrogé son panel sur les différentes mesures à prendre pour bannir les supporters violents dans les stades français. Un problème que le football anglais a résolu grâce, notamment, à une augmentation du prix des places. Cette alternative ne serait pas la bonne selon les sondés. Ils sont 75% à être opposés à une augmentation du coût de la billetterie.

À l'image du championnat italien, qui a dressé des vitres entre les tribunes et le terrain de certains stades, installer des grilles serait une bonne solution pour diminuer les faits de violences dans les stades de Ligue 1. 54% des amateurs de football sont favorables à une telle séparation.

75% des Français sont opposés à une augmentation des prix des places
75% des Français sont opposés à une augmentation des prix des places

Les présidents de L1 "jouent trop sur les rivalités"

Les incidents de la rencontre Bastia et Lyon ont impliqué, surtout, des supporters et des joueurs mais les acteurs du football français attisent également les braises entre clubs rivaux. Certains y voient le folklore du sport, d'autres sont plus réservés.

Chez les amateurs de football, 63% pensent que les présidents de clubs de Ligue 1 "jouent trop sur les rivalités". En revanche 49% d'entre eux pointent les entraîneurs. Le ratio est sensiblement identique chez les Français (61% des présidents en font trop, 55% pour les joueurs et enfin 52% pour les entraîneurs.

Les présidents de clubs de Ligue 1 jouent trop sur les rivalités selon 61% des Français
Les présidents de clubs de Ligue 1 jouent trop sur les rivalités selon 61% des Français
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama Hooligans Ligue 2
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants