3 min de lecture Ligue 1 Conforama

PSG : Edinson Cavani, une saison pour résoudre l'énigme

DÉCRYPTAGE - La saison en demi-teinte d'Edinson Cavani au PSG a suscité les interrogations pas toujours objectives des supporters parisiens. À l'aube d'une nouvelle saison, l'Uruguayen doit répondre à leurs attentes.

Edinson Cavani sous le maillot du PSG, le 13 avril 2014
Edinson Cavani sous le maillot du PSG, le 13 avril 2014 Crédit : AFP/P.Desmazes
Julien Quelen
Julien Quelen
Journaliste RTL

Que les supporteurs du Paris Saint-Germain se rassurent : Edinson Cavani va bien et arrive à Hong-Kong pour y rejoindre ses coéquipiers et débuter sa préparation pour la nouvelle saison qui débutera samedi 2 août prochain pour le club de la capitale. Selon les informations du Parisien, le buteur uruguayen devrait même disputer ses premières minutes de jeu face à Guingamp pour le Trophée des champions

Pourtant, l'avenir de l'ancien joueur de Naples était encore incertain il y a quelques jours et plusieurs rumeurs faisaient état d'un départ prévisible après une étrange saison jugée peu prolifique malgré ses 25 buts inscrits toutes compétitions confondues.

Exilé sur le côté droit, le Matador a parfois semblé triste sur les terrains de Ligue 1 quand il ne faisait pas la démonstration d'un manque cruel de réalisme. Après un été chargé, Edinson Cavani revient bien sous les couleurs parisiennes pour faire honneur à la réputation d'insatiable buteur qui lui collait à la peau avant de traverser les Alpes, à l'été 2013.

Un soldat au service d'un général

Il est possible de critiquer la saison d'Edinson Cavani si l'on se penche uniquement sur les chiffres. Et encore. Si ses détracteurs mettaient en perspective ses réalisations (16 en championnat, 4 en Ligue des champions, 4 en Coupe de la Ligue et 1 en Coupe de France) avec une première saison disputée à un poste nouveau, peut-être y aurait-il moins de scepticisme envers un joueur qui jamais n'ôte l'implication à ses performances. 

À lire aussi
Mathieu Debuchy et Kylian Mbappé au Parc des princes le 8 janvier 2020 Ligue 1 Conforama
Ligue 1 : la saison 2020-2021 débutera le dimanche 23 août

Mais voilà, les fans avides de buts et - récemment - habitués à voir les matches parisiens se conclurent sur des scores de Premier League, attendaient une machine à marquer, un buteur sur commande. Ils ont trouvé un guerrier, se sacrifiant pour un collectif organisé autour d'un Zlatan Ibrahimovic omnipotent et un joueur à l'abnégation remarquable qu'ils ont parfois eu du mal à reconnaître. 

Combien d'attaquants stars auraient eu l'attitude d'Edinson Cavani face aux exigences de Laurent Blanc ? Après avoir compris que le système de jeu immuable de son entraîneur le cantonnerait irrémédiablement au côté droit, le natif de Salto aurait pu se montrer capricieux. À la place, "El Botija", comme il est parfois surnommé, s'est donné corps et âme pour servir son équipe et accepter une feuille de statistiques qu'il n'avait plus connu aussi maigre depuis son départ de Palerme, en 2010. 

Montée en grade exigée

Ceux qui ont suivi la Coupe du monde de l'Uruguay ont vite reconnu Edinson Cavani. Star incontestée de la Celeste, le joueur du PSG s'est effacé au profit de Luis Suarez qui a, à l'instar d'Ibra en club, endossé le rôle de l'attaquant de pointe et profiter des innombrables déplacements de Cavani pour s'engouffrer dans les brèches et finir le travail. Mais alors à quand le retour du buteur partenopei

Peut-être bien pour cette saison. Car les rumeurs d'un transfert de l'Uruguayen se sont fondées sur ses déclarations de fin de saison dernière, qui laissaient entendre qu'un départ était envisageable si ses dirigeants n'entendaient pas apporter quelques modifications à l'équipe. Par là, il fallait donc comprendre que le joueur de 27 ans avait finalement une exigence adressée à son coach : trouver le bon équilibre pour le faire jouer en pointe. 

Devant, avec Ibra ?

Tel est le défi de Laurent Blanc pour cette nouvelle saison : redonner l'éclat qu'Edinson Cavani avait à Naples (auteur de 78 buts en 3 saisons de Serie A) tout en conservant celui de Zlatan Ibrahimovic qui pourrait évoluer dans un rôle de meneur de jeu de plus en plus naturel au fil des ans. Edinson Cavani aurait alors l'occasion de redevenir "El Matador" que tous les Parisiens avaient en tête avant sa venue. Les critiques entendues çà et là à son endroit disparaîtraient alors aussi rapidement qu'elles sont apparues.

En attendant, même si la perspective se marie souvent mal avec la politique de l'instant des supporters, Edinson Cavani se contente d'un total de 25 buts... Les amoureux du Parc des Princes se rappelleront qu'une de leurs idoles, Ronaldinho, avait atteint ce même total... après deux saisons. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama Paris Saint-Germain Edinson Cavani
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants