4 min de lecture Ligue 1 Uber Eats

OM, Nice, Monaco, Bordeaux... La valse des entraîneurs de Ligue 1 ne fait que commencer

DÉCRYPTAGE - Le recrutement des entraîneurs en Ligue 1 a déjà commencé avec Christian Gourcuff arrivé à Rennes et René Girard à Nantes. Mais ce n'est que le début de la valse.

Jocelyn Gourvennec, le maître à penser de l'En Avant Guingamp, cherchera encore à faire des miracles
Jocelyn Gourvennec, le maître à penser de l'En Avant Guingamp, cherchera encore à faire des miracles Crédit : FRED TANNEAU / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Le mercato a déjà démarré. Pas celui des joueurs, qui excite les gazette et rend nerveux les supporters, mais celui des cerveaux, celui des tacticiens. Dès mardi 10 mai, Nantes officialisait l'arrivée de René Girard au poste d'entraîneur, tandis que Rennes déroulait le tapis rouge pour un deuxième bail à Christian Gourcuff, déjà passé sur les bords de la Vilaine entre 2001 et 2002. Les grandes manœuvres commencent donc, et les clubs vont sans doute faire les choses dans le bon sens en recrutant les entraîneurs, qui superviseront les recrutements éventuels des joueurs. 

Si certains clubs ont de fortes chances de voir leur entraîneur changer, à l'image de l'Olympique de Marseille et des Girondins de Bordeaux qui ont terminé la saison avec des "intérimaires", d'autres devraient aussi céder au changement si leur entraîneur venait à partir pour une offre qu'il ne pourrait pas refuser.  

Les très probables postes vacants

Marseille et Bordeaux semblent être dans des positions peu ou prou comparables, le contexte explosif en plus côté Commanderie. Un homme du cru a assuré la fin de saison en remplacement de l'entraîneur mais il semble qu'un nouveau virage doive être pris. Une décision charnière dans les deux cas afin de lancer des projets, avec en toile de fond une possible vente du club. Si à l'OM c'est officiel, la venue d'un actionnaire aux Girondins ne serait sans doute pas vue d'un mauvais œil du côté de M6, ni de celui des supporters. 

Après le fiasco Michel, qui n'a pas su faire oublier Marcelo Bielsa, l'Olympique de Marseille se retrouve à devoir une fière chandelle à Franck Passi qui a assuré deux intérims et le maintien, avant une finale de Coupe de France. Mais le public gronde et ne se contentera pas d'un second couteau. Néanmoins, entre un club à vendre et un président en sursis, on se demande qui va prendre la décision de choisir le futur coach et mettre en place la stratégie sportive. Si Vincent Labrune tient toujours à avoir des entraîneurs étrangers, un autre pourrait vouloir faire du neuf avec du français. Mais il n'y en a pas sur la marché, à moins de débaucher un Jocelyn Gourvennec de Guingamp, qui a des envies de challenge plus relevé.

Puel et Galtier pas contre un départ ?

À lire aussi
Rico, Neymar, Kurzawa, Benedetto et Alvaro au Parc des Princes le 13 septembre 2020 Ligue 1 Uber Eats
PSG-OM : pourquoi Neymar et Alvaro n'ont finalement pas été sanctionnés

Le nom de l'ancien joueur du FC Nantes pourrait aussi tenter les dirigeants bordelais. L'échec de Willy Sagnol n'est pas effacé par le passage d'Ulrich Ramé. Le club a besoin d'un nouveau visage pour incarner un énième nouveau projet. Un projet à l'image de celui réussi par Nice cette saison. L'OGC Nice qui pourrait d'ailleurs voir son projet stoppé en plein vol. Les rumeurs font état d'un Claude Puel en relation tendue avec son président, et qui se verrait bien mettre le cap vers son unique amour, l'AS Monaco. Champion de France en 2000 avec l'ASM, où il a effectué la totalité de sa carrière de joueur, il se verrait bien retourner mener le projet (un peu flou) du club du Rocher.

Car Leonardo Jardim a des chances de faire ses valises et aller chercher un club à la politique sportive plus visible. Les relations du coach avec ses joueurs, alors qu'il a gaspillé 10 points d'avance et perdu la deuxième place à la suite de la gifle reçue à Lyon (6-1), ne seraient pas au beau fixe. La qualité de jeu absente et les résultats moyens en coupe d'Europe devraient sceller le sort d'un entraîneur qui aurait aussi des envies de départ. Des envies que pourrait ressentir Christophe Galtier du côté de Saint-Étienne. Son projet stéphanois semble être arrivé au terme de ce que l'entraîneur marseillais peut lui apporter. Si une belle proposition tombait, il partirait sans doute.

Le PSG sans doute à l'affût d'un gros nom

Pour le reste de la Ligue 1, les départs ne devraient pas être nombreux, sauf opportunités du marché. Si Jocelyn Gourvennec devait recevoir une belle offre d'un club plus huppé (OM ? Bordeaux ?), il devrait se laisser tenter. Un cas sans doute envisageable au PSG. Certes Laurent Blanc est sous contrat et son président affirme qu'il ne bougera pas mais si le champion du monde 98 a été nommé il y a 3 ans après les échecs du club sur d'autres pistes, il pourrait être remercié en cas d'opportunité. 

L'ombre de José Mourinho et de son agent Jorge Mendes pourraient bien planer sur le Camp des Loges. Le Portugais était annoncé à Manchester United, mais le board des Red Devils pourrait laisser Louis van Gaal continuer son projet de redressement. De quoi forcer Mourinho à trouver une autre piste. À l'opposé du classement (ou presque), Bastia devrait tenter de se relancer avec un nouvel entraîneur, à moins que club ne décide de garder François Ciccolini. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Uber Eats Olympique de Marseille OGC Nice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants