1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. OM : Bielsa sermonne à nouveau les journalistes
2 min de lecture

OM : Bielsa sermonne à nouveau les journalistes

Lors de la conférence de presse précédant Marseille-Evian TG, ce jeudi, Marcelo Bielsa a expliqué son agacement aux jouranistes.

Marcelo Bielsa le 18 janvier 2015.
Marcelo Bielsa le 18 janvier 2015.
Crédit : BORIS HORVAT / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Comme la semaine précédente à propos du sort réservé au défenseur brésilien Doria, Marcelo Bielsa a de nouveau chargé les médias au sujet, cette fois, des séances d'entraînement, ce jeudi 29 janvier lors de la conférence de presse avant Marseille-Evian TG.

Depuis l'arrivée de l'entraîneur argentin à Marseille, une seule séance d'entraînement a été ouverte à la presse et au public. Les journalistes présents s'en sont ouverts à Marcelo Bielsa, qui a expliqué cette décision comme un moyen de protéger son groupe.

La vérité est que ce qui se passe lors des entraînements ne vous intéresse pas.

Marcelo Bielsa

"A Bilbao où j'ai travaillé deux ans, il n'y a jamais eu d'entraînement à huis-clos. Ce qui décrit ma position respectueuse concernant votre travail", a d'abord relevé Bielsa. "La vérité est que ce qui se passe lors des entraînements ne vous intéresse pas. Ce qui vous intéresse c'est de voir s'il y a un accrochage" entre les joueurs ou le staff technique.

"Lors des entraînements, il y a toujours des petites altercations entre les joueurs et le corps technique, si vous observez cela nous on ne pourra plus parler librement à cause des conséquences de ces éventuelles disputes", a-t-il argumenté.

Ça fait trente ans que je suis en contact avec les médias et je sais parfaitement comment vous fonctionnez.

Marcelo Bielsa
À écouter aussi

"Ce n'est pas un jugement, ça fait trente ans que je suis en contact avec les médias et je sais parfaitement comment vous fonctionnez", a encore expliqué Bielsa en faisant part d'une "brève expérience personnelle" pour se justifier.

"Quand j'étais au Chili, j'ai eu une demande similaire que j'ai acceptée. (...) Un jour, je suis allé à l'entraînement sans une prothèse dentaire, ce qui faisait qu'il me manquait une dent. Le lendemain, tous les médias ont commenté l'entraînement en fonction de ma bouche, et n'ont pas fait un commentaire sur le jeu".

Un Bielsa tout de même plus posé

L'ambiance lors de la conférence de presse était moins tendue que la semaine précédente, quand l'Argentin était sorti de ses gonds après une question sur le manque de temps de jeu de Matteus Doria. Parfaitement calme cette fois, Bielsa a fini par assurer qu'il ferait le nécessaire pour "résoudre ce problème" à partir de la semaine suivante. "Pas parce que vous le méritez, mais pour qu'il ne s'amplifie pas", a-t-il taclé.

Les entraîneurs rendent le foot pire, les journalistes aussi.

Marcelo Bielsa

Finalement interrogé sur l'éventualité d'un traitement injuste des médias à l'égard de son équipe, Bielsa a répondu de manière plus générale que "la qualité de la société moderne actuelle démontre de manière immédiate les effets des médias".

"Les gens sont de pire en pire, comme les valeurs morales qui nous sont chères. C'est valable dans tous les secteurs de la société, et n'importe lequel d'entre nous serait d'accord avec cela si l'on en discutait dans un café. Les entraîneurs rendent le foot pire, les journalistes aussi."

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/