3 min de lecture Olympique de Marseille

Olympique de Marseille : joueurs, entraîneur, jeu développé... Pourquoi l'OM inquiète

DÉCRYPTAGE - Déjà en difficulté après deux rencontres de Ligue 1, l'OM ne donne pas beaucoup de signes d'espoir.

Franck Passi est l'entraîneur numéro 1 de l'OM
Franck Passi est l'entraîneur numéro 1 de l'OM Crédit : Sipa
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Si l'on ne tire pas de conclusion hâtive après deux journées de championnat, on peut néanmoins commencer à s'inquiéter lorsqu'il y a une absence de ligne directrice ou de vision à moyen terme. L'Olympique de Marseille est l'un des plus grands clubs français, certains diront le plus grand eu égard à ses titres, mais cela fait plusieurs mois, presque un an que le club inquiète. Après ses deux rencontres ponctuées par un triste match nul face à Toulouse et une défaite à Guingamp, il n'y a pas beaucoup de raisons de croire en une saison satisfaisante de l'OM. 

Entre une politique sportive floue, un recrutement basé sur des paris et une recherche toujours en cours d'un nouveau propriétaire, il n'y a pas grand-chose pour rassurer des joueurs qui semblent un peu perdus sur le terrain. Difficile d'accabler Franck Passi, l'entraîneur en place, bien qu'il ait forcément sa part de responsabilités dans la situation actuelle, tant c'est le club dans son ensemble qui navigue à vue. 

Un cadeau empoisonné pour Franck Passi

Bafétimbi Gomis est venu en prêt en faisant des efforts salariaux, Florian Thauvin revient dans un club qu'il aime sincèrement, mais entre-temps Nicolas Nkoulou, Steve Mandanda et Michy Batshuayi ont mis les voiles et l'OM a perdu les rares joueurs qui maintenaient une certaine compétitivité et un leadership. Il reste Lassana Diarra, élu capitaine par le vestiaire, mais son cas est toujours suspendu à un départ (vers Galatasaray ?) qui finirait de plomber l'effectif olympien. Marseille a une équipe montée avec de faibles moyens et un réseau de recrutement pas toujours performant. Entre relance de joueurs jadis cotés et recrutement de jeunes possiblement talentueux, la politique sportive de l'OM semble guidée par les coups de poker. Il n'y a aujourd'hui pas de garanties dans cette équipe, et c'est un cadeau empoisonné dont a hérité Franck Passi. 

Novice en tant que numéro un, l'ancien joueur du club n'a pas la main sur grand chose et a une étiquette de coach par défaut collée sur le dos. Une position compliquée lorsqu'il faut fédérer un vestiaire et imposer une autorité. Et le jeu développé par les troupes de Passi n'incite pas à l'optimisme. La cohérence n'est pas au rendez-vous et tout se fait à coup de tentatives d'exploits individuels. Certes, l'OM dispose sur le papier d'individualités de qualités, notamment en attaque (Thauvin, Cabella, Gomis, N'jie est attendu) mais il transpire un manque de projet commun dans l'idée de jeu. 

La vente du club plombe la politique sportive

À lire aussi
Ligue 1 Conforama, logo Ligue 1 Conforama
Ligue 1 : pourquoi 3 matchs de la 3e journée sont-ils reportés ?

Y a-t-il de l'espoir ? Toujours mais pas beaucoup dans ce cas. Tout part des coulisses où la nouvelle équipe mise en place par Margarita Louis-Dreyfus semble être venue gérer les affaires courantes, en attendant le messie-mécène qui redonnera au club ses lettres de noblesse. Mais malgré les nombreux noms apparus dans la presse, rien n'a été signé, et la médiatisation d'une offre de rachat est rarement bon signe pour sa finalisation. L'OL en a donné le parfait exemple avec l'arrivée d'investisseurs chinois dans le capital du club, à la surprise générale. Dans ce genre d'opération, le secret et la discrétion sont de mise. Pour l'OM, les repreneurs potentiels s'adonnent parfois à des opérations communication qui ne semblent pas favoriser ni accélérer les dossiers. 

Avec un seul point pris après deux matches face à Toulouse et Guingamp, l'OM s'offre un début de saison compliqué dès maintenant. Lorient, Nice, Lyon et Rennes se présentent et pourraient bien mettre le club en crise à la fin du mois de septembre. La fin du mercato devrait déjà stabiliser les choses, reste à savoir si les coulisses ne perturberont pas trop l'équipe et le staff, d'autant que le public va gronder et bouder encore les abonnements.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Olympique de Marseille Ligue 1 Conforama Bafétimbi Gomis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784546158
Olympique de Marseille : joueurs, entraîneur, jeu développé... Pourquoi l'OM inquiète
Olympique de Marseille : joueurs, entraîneur, jeu développé... Pourquoi l'OM inquiète
DÉCRYPTAGE - Déjà en difficulté après deux rencontres de Ligue 1, l'OM ne donne pas beaucoup de signes d'espoir.
https://www.rtl.fr/sport/football/olympique-de-marseille-joueurs-entraineur-jeu-developpe-pourquoi-l-om-inquiete-7784546158
2016-08-22 18:47:11
https://cdn-media.rtl.fr/cache/RXYczKzGuvPWcp7VrPtGpg/330v220-2/online/image/2016/0822/7784547270_franck-passi-est-l-entraineur-numero-1-de-l-om.PNG