2 min de lecture FIFA

Mondial 2022 au Qatar : "des problèmes" de conditions de travail sur les chantiers

Il est "clair qu'il y a des problèmes" au niveau des conditions de travail sur les chantiers du Mondial 2022 au Qatar, a reconnu mercredi 25 février à Doha le secrétaire général de la Fifa, Jérôme Valcke, tout en se déclarant "très heureux" des améliorations engagées.

Lees conditions de travail sur les chantiers au Qatar fait couler beaucoup d'encre
Lees conditions de travail sur les chantiers au Qatar fait couler beaucoup d'encre Crédit : AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"Il est clair qu'il y a des problèmes et des choses à régler" sur les chantiers au Qatar, a insisté Jérôme Valcke, le numéro 2 de la Fifa, lors d'une conférence de presse. Mais selon le Français, l'émirat a commencé à se mettre au niveau des standards internationaux, et cela est "une grande avancée". 

"Globalement très heureux" de ce qu'il a vu

Précisant avoir visité mardi "de nombreux stades" de cette future Coupe du monde au Qatar, et avoir notamment inspecté les logements des ouvriers sur ces chantiers, Valcke s'est estimé "globalement très heureux" de ce qu'il a vu. Selon lui, les changements en cours actuellement au Qatar sont dus au "pouvoir de la Coupe du monde". 

Depuis plusieurs mois et notamment la publication d'un dossier du quotidien britannique The Guardian en septembre 2013, le thème des conditions de travail sur les chantiers dans l'émirat a fait couler beaucoup d'encre. Le journal britannique avait par exemple parlé "d'exploitation" et d'abus "s'apparentant à de l'esclavage moderne". 

44 ouvriers népalais seraient morts sur des chantiers

Selon les chiffres du journal, entre juin et début août 2013, 44 ouvriers népalais seraient morts sur des chantiers au cœur de l'émirat gazier. A ce rythme, au moins 4.000 ouvriers pourraient mourir au Qatar avant même le coup d'envoi de cette Coupe du monde 2022, avait accusé la Confédération internationale des syndicats (ITUC). 

À lire aussi
Michel Platini le 18 juin 2019 à Paris Michel Platini
Michel Platini : FFF, Fifa,... Quel avenir après quatre ans de purgatoire ?

En janvier 2014, la Fifa avait haussé le ton et "sommé" le Qatar de prendre des mesures concrètes. En réponse, en mai 2014, l'émirat avait promis d'abolir la "kafala", le système de parrainage local qui fait des salariés des quasi propriétés de leur employeur, et son remplacement par "un système de contrat de  travail". 

Début février, le Qatar a encore annoncé qu'il allait introduire un système de paiement des salaires tel que les ouvriers seraient payés au moins une fois par mois. Une revendication de longue date de la part d'organisations de défense des Droits de l'Homme comme Amnesty International ou Human Rights Watch. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
FIFA Football Mondial 2022
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants