2 min de lecture FIFA

Coupe du monde 2014 : la sécurité en question à 50 jours de l'ouverture

REPORTAGE - Au moins une personne est morte au cours de violentes émeutes qui ont éclaté mardi soir à Rio dans une favela du quartier touristique de Copacabana, à 50 jours du coup d'envoi du mondial.

Marie Naudascher et Gregory Fortune

Scènes de violence dans la nuit de mardi au mercredi au Brésil, avec des images impressionnantes à moins de deux mois du début du Mondial de football. La fureur s'est emparée d'une favela juste au-dessus de la plage de Copacabana. 

La population était en deuil mercredi 23 avril au matin après la mort d'un habitant, danseur pour un programme de la télé-réalité, fierté des jeunes du quartier. Il aurait été tabassé à mort par la police qui l'a pris, à tort, pour un trafiquant de drogue.

Situation très tendue

Inévitablement, la question a surgi mercredi : ces émeutes remettent-elles en cause la sécurité du Mondial ? "Oui", répond Marie Naudascher, la correspondante de RTL au Brésil, qui explique que depuis plusieurs semaines, la situation est très tendue. Ce n'est pas la première fois que la mort d'un habitant après des échanges de tirs entre la police et les gangs provoque des révoltes dans une favela. En juillet, au beau milieu des grandes manifestations, la disparition d'un père de famille interrogé, torturé et tué par l'Unité de Police Pacificatrice (UPP) de la favela de Rocinha a fait la Une de la presse et fait descendre les gens dans la rue. 

À lire aussi
Nicolas Sarkozy et Michel Platini, en mai 2010 à Genève justice
Mondial 2022 au Qatar : l'Élysée a-t-il fait pression sur Michel Platini ?

À Rio, environ 5.000 personnes sont déclarées disparues chaque année. En réalité, la plupart sont tuées par balle dans cette guerre urbaine et les corps ne sont jamais retrouvés. Mais mardi, c'est Copacabana, un quartier touristique, connu mondialement, qui s'est embrasée alors que cette favela a bien sûr été pacifiée. L'inquiétude s'accentue et selon Inacio Cano, sociologue spécialiste de la violence à Rio, la politique des UPP n'est pas pensée pour durer.

Soit on transforme en profondeur la police et l'organisation du crime à Rio, soit (...) la violence va redevenir pire qu'avant

Inacio Cano, sociologue spécialiste de la violence à Rio
Partager la citation

"Ce projet d'UPP s’intéresse à Copacabana, au centre et aux favelas sur la route de l'aéroport, explique-t-il. Mais ce n'est pas suffisant. Soit on transforme en profondeur la police et l'organisation du crime à Rio, soit après le Mondial et les Jeux Olympiques, en 2016, on aura moins de moyens et la violence va redevenir pire qu'avant".

Aucun observateur ne sait comment les mouvements sociaux vont évoluer pendant la Coupe du monde. Mais les forces de l'ordre ont redoublé leurs effectifs pour assurer la sécurité, surtout à Rio et São Paulo.

>
Ecoutez Inacio Cano, sociologue spécialiste de la violence à Rio Crédit Média : Marie Naudascher | Durée : | Date :
Carte localisant Copacabana à Rio de Janeiro, où des émeutes ont éclaté mardi 22 avril
Carte localisant Copacabana à Rio de Janeiro, où des émeutes ont éclaté mardi 22 avril Crédit : AFP
La rédaction vous recommande
Lire la suite
FIFA Mondial 2014 au Brésil Football
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7771374539
Coupe du monde 2014 : la sécurité en question à 50 jours de l'ouverture
Coupe du monde 2014 : la sécurité en question à 50 jours de l'ouverture
REPORTAGE - Au moins une personne est morte au cours de violentes émeutes qui ont éclaté mardi soir à Rio dans une favela du quartier touristique de Copacabana, à 50 jours du coup d'envoi du mondial.
https://www.rtl.fr/sport/football/mondial-2014-au-bresil-la-securite-en-question-a-50-jours-de-l-ouverture-7771374539
2014-04-23 15:33:00