1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Mercato : pourquoi Thierry Henry n'a pas signé aux Girondins de Bordeaux
2 min de lecture

Mercato : pourquoi Thierry Henry n'a pas signé aux Girondins de Bordeaux

L'Américain Joseph DaGrosa doit devenir propriétaire des Girondins le 28 septembre, après un vote du conseil de Bordeaux Métropole. Objectifs, ambitions, le dossier Thierry Henry... Il s'exprime dans "L'Équipe" ce mercredi 12 septembre.

L'Américain Joseph DaGrosa le 10 septembre à Paris
L'Américain Joseph DaGrosa le 10 septembre à Paris
Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune

Les Parisiens et les amoureux de football ont appris à connaître Nasser Al-Khelaïfi, les Marseillais connaissent maintenant bien Frank McCourt. À Bordeaux, le nouveau personnage clé se nomme Joseph DaGrosa, investisseur américain de 54 ans né à New York. Le 28 septembre prochain, le groupe GAPC (General American Capital Partners), qu'il dirige, doit succéder à M6 en tant que propriétaire des Girondins.

"Jusque-là, je ne pouvais pas m'exprimer en raison d'un accord avec M6", souligne-t-il dans L'Équipe, à qui il a accordé une longue interview publiée mercredi 12 septembre. Il y assure notamment que lui-même et les gens qui l'entourent dans le rachat de Bordeaux ne sont "pas des mauvais garçons", "pas là que pour l'argent ou pour abuser les gens".

S'il avoue n'être là que "pour une période relativement courte par rapport à l'existence du club : cinq ou dix ans", Joseph DaGrosa se voit comme un "gardien du club", dont l'objectif est de le "laisser dans un meilleur état qu'on ne l'a trouvé". Pour cela, il entend investir 80 millions d'euros sur les prochaines saisons et s'appuyer sur de jeunes joueurs.

Parfois, des personnes raisonnables peuvent aussi être en désaccord

Joseph DaGrosa à propos de Thierry Henry

En ce qui concerne la non-venue de Thierry Henry, avec qui les discussions ont été loin pour devenir entraîneur, l'homme d'affaire assure qu'il s'agit d'un désaccord financier. "On espérait trouver un arrangement mais, parfois, des personnes raisonnables peuvent aussi être en désaccord. C'est ce qui s'est passé. J'ai beaucoup de respect pour lui. Il a été un immense joueur et a un plan de carrière intéressant, mais on a pris une décision financière et pas affective".

À lire aussi

Après la fin des négociations, décision unilatérale de GACP selon Joseph DaGrosa, Bordeaux a jeté son dévolu sur un ancien de la maison, le Brésilien Ricardo. Après quatre journées de Ligue 1 en ce début de saison 2018-2019, les Girondins pointent à la 19e place, avec une victoire et trois défaites.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/