2 min de lecture Manchester City

Manchester City-PSG : "Je suis responsable", admet Laurent Blanc

REPLAY / RÉACTION - L'entraîneur a assumé son échec après la défaite du PSG sur la pelouse de Manchester City (1-0), synonyme d'élimination en quarts de finale de la Ligue des champions.

journal des sports Le Journal des Sports Le Service des Sports
>
Manchester City-PSG : "Je suis responsable", admet Laurent Blanc Crédit Image : J.E.E/SIPA | Crédit Média : Philippe Sanfourche | Durée : | Date : La page de l'émission
JulienAbsalon1
Julien Absalon
et AFP

Incapable de se montrer à la hauteur de l'enjeu et battu logiquement à Manchester City (1-0), le Paris Saint-Germain a été éliminé pour la quatrième année consécutive en quart de finale de la Ligue des champions mardi 12 avril, une contre-performance de taille au regard des ambitions du club. 2 l'issue de cette désillusion, l'entraîneur Laurent Blanc n'a pas fui ses responsabilités. "C'est moi qui ai fait l'équipe, choisi les joueurs, la stratégie. Quand on gagne les joueurs sont responsables et quand on perd c'est l'entraîneur le responsable. Mais je la prends pour moi cette défaite, aucun problème. Je ne me débine pas", a assuré le technicien de 50 ans.

L'ancien sélectionneur des Bleus regrette-t-il d'avoir tenté le pari d'une organisation en 3-5-2 au lieu du 4-4-3 habituel ? "Quand on se qualifie pas on regrette tout, a-t-il concédé. Quand on gagne, personne ne pose ce genre de questions. On avait des stratégies qu'on a mises en place, mais on a montré nos limites et elles ont été techniques. Je ne peux pas me retrancher sur ça, mais nos absents nous ont manqué, notamment pour avoir une meilleure assise technique. Si on avait eu nos armes, je crois que c'était jouable pour passer en demies. Après la perte de Matuidi et Luiz (suspendus), on s'est dit qu'il fallait d'abord bien défendre au retour. Mais on s'est mis en difficulté avec des déchets techniques, et par la force des choses on a été plus dans la réaction que dans l'action. Et on a eu du mal à mettre en difficulté  la défense de City".  

Concernant la suite, et notamment plusieurs cadres qui arrivent en fin de contrat (Ibrahimovic et Maxwell par exemple), Laurent Blanc estime qu'il y aura "une réflexion à mener, mais il n'y a pas que celle-là. Il y aura les bonnes questions à se poser. Effectivement il y des cadres en fin de contrat, mais on verra ça plus tard car ce soir on est déçu. On y croyait vraiment".  Épargné par le tirage au sort, qui lui a fait éviter le Barça, le Bayern Munich ou encore le Real Madrid, Paris espérait fortement atteindre enfin le dernier carré de l'épreuve dont il rêve. Au lieu de quoi, ce sera Manchester qui en découvrira le parfum unique et ce sera amplement mérité pour ce club qui partage la même ambition de grandeur depuis qu'il est devenu propriété d'un fonds d'investissement d'Abou Dhabi 2008.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manchester City Paris Saint-Germain Laurent Blanc
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782798404
Manchester City-PSG : "Je suis responsable", admet Laurent Blanc
Manchester City-PSG : "Je suis responsable", admet Laurent Blanc
REPLAY / RÉACTION - L'entraîneur a assumé son échec après la défaite du PSG sur la pelouse de Manchester City (1-0), synonyme d'élimination en quarts de finale de la Ligue des champions.
https://www.rtl.fr/sport/football/manchester-city-psg-on-n-avait-peut-etre-pas-les-moyens-estime-laurent-blanc-7782798404
2016-04-12 23:37:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/9wXOX6qwq2sbLcbeIovYnQ/330v220-2/online/image/2016/0406/7782716508_laurent-blanc-en-conference-de-presse.jpg