1 min de lecture Ligue 1 Uber Eats

Losc : "Se séparer d'Antonetti a été un crève-cœur", confie Michel Seydoux

DOCUMENT RTL - Le patron des Dogues raconte pourquoi il était dans l'obligation de limoger l'entraîneur corse. Il confirme aussi que la vente du Losc est en bonne voie.

>
Losc : Se séparer d'Antonetti a été un crève-cœur, confie Michel Seydoux Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Durée : | Date :
Eric Silvestro
Éric Silvestro et La rédaction numérique de RTL

Le président de Lille Michel Seydoux s'est expliqué pour la première fois sur le limogeage de l'entraîneur Frédéric Antonetti, au micro de RTL. Le Corse a été écarté mardi 22 novembre, un an jour pour jour après sa nomination. "Je tiens d'abord à le saluer, car c'est quelqu'un que j'aime beaucoup et qui s'est conduit sur le plan personnel comme un seigneur", a d'abord souligné Michel Seydoux, avant d'affirmer qu'il s'était trouvé dans l'obligation d'agir.

"Malheureusement, quand on s'occupe d'un club comme Lille, on ne peut pas avoir 10 points après 13 matches, donc, c'était un crève-cœur mais c'était une obligation par rapport à ce que je pensais être utile pour le club, a estimé le patron du Losc. Le technicien de 55 ans paie le début de saison catastrophique du club de Lille. Les Dogues, d'abord éliminés piteusement par les Azerbaïdjanais de Qabala au 3e tour préliminaire de l'Europa League, ont enregistré neuf défaites en 13 matches de championnat et pointent à l'avant-dernière place de L1 avec seulement 10 points.

La vente du Losc en bonne voie

Arrivé en novembre 2015 en remplacement d'Hervé Renard, remercié lui aussi après 13 journées (avec 13 points au compteur), Antonetti avait connu des débuts difficiles avant de terminer la saison en trombe. L'intérim revient à l'adjoint Patrick Collot, qui avait déjà pris en charge l'équipe après le départ d'Hervé Renard. "Patrick Collot est un capitaine emblématique du Losc, le seul entraîneur qui n'a jamais perdu", a souri Michel Seydoux. 

Néanmoins, l'intérim "aura une durée relativement courte", a assuré le président, ajoutant que le successeur de Collot "sera choisi avec le repreneur du club". Sans s'étaler sur les détails, Michel Seydoux a confirmé au micro de RTL que la négociation était entamée avec Gérard Lopez, homme d'affaires hispano-luxembourgeois qui a fait une offre ferme de rachat vendredi. Il faudra attendre ""encore un petit peu de temps avant l'aboutissement" de la cession des Dogues.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Uber Eats LOSC Frédéric Antonetti
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants