3 min de lecture Ligue 1 Conforama

Ligue 1 : la Bretagne retrouve le sourire, Evian étrille Metz

COMPTE-RENDU - Rennes et Lorient, qui avaient absolument besoin de gagner, ont de nouveau goûté à la victoire. Evian s'est largement imposé à domicile face à Metz.

Le match Bastia-Lorient du 4 octobre 2014
Le match Bastia-Lorient du 4 octobre 2014 Crédit : AFP/P.Pochard-Casabianca
Julien Quelen
Julien Quelen
Journaliste RTL

Rennes-Lens, Bastia-Lorient, Nice-Montpellier et Evian-Metz sont les affiches du multiplex de la 9e journée. 

Rennes - Lens : 2-0

La rencontre face au promu lensois revêtait une importance capitale pour le Stade rennais qui devant son public devait absolument mettre fin à une série de trois défaites consécutives. Très bien rentrés dans la rencontre, les hommes de Philippe Montanier ont d'abord joué de malchance avec la barre transversale trouvée par Grosicki au terme d'une action collective somptueuse. Dominateurs, les Bretons ont fait reculer leurs adversaires sans pour autant parvenir à ouvrir le score en première période. 

Au retour des vestiaires, le Stade rennais a concrétisé sa domination grâce à Paul-Georges Ntep, auteur d'un véritable bijou. Servi par Doucouré en dehors de la surface de réparation, l'ancien auxerrois a enroulé une frappe pleine lucarne pour ouvrir le score de fort belle manière. L'international Espoir, très en jambes au stade de la Route de Lorient, s'est à nouveau illustré en fin de rencontre en inscrivant un doublé. Lancé en profondeur, Ntep s'est défait de Riou avant de redresser sa frappe dans le but déserté. 11e après le coup de sifflet final, Rennes savoure à nouveau les trois points et relègue Lens à la place de premier relégable. 

Bastia - Lorient : 0-2

Bastia et Lorient, deux équipes appelées à jouer le maintien cette saison, s'affrontaient sur la pelouse corse de Furiani en espérant tous les deux reléguer l'autre à trois longueurs. Au cours d'une première mi-temps équilibrée, le Sporting s'est créé la meilleure occasion à mettre au crédit d'Ayité, trop court pour véritablement inquiéter Lecomte obligé d'intervenir des deux poings pour éloigner le danger. 

À lire aussi
Les Marseillais célèbrent leur victoire face à Lyon, dimanche 10 novembre Ligue 1 Conforama
OM-OL : les Marseillais gagnent le choc et se hissent à la 2e place du classement

Dès le retour des vestiaires, les Merlus ont inscrit leur premier but depuis plus d'un mois... Sur un CSC de Peybernes, malencontreusement buteur sur une remise de Jeannot qui avait manqué sa reprise. Quelques minutes plus tard, grâce à un gros travail de Jordan Ayew plein axe, Gilles Sunu a fixé la défense bastiaise avant de crocheter de l'extérieur et de crucifier Areola pour le deuxième but breton. Grâce à cette victoire, la troisième de la saison, Lorient se donne un peu d'air et se rapproche de la première partie du tableau avec 10 points. 

Nice - Montpellier : 1-1

Après un début de saison mi-figue mi-raisin, les Niçois de Claude Puel restaient sur deux succès probants face à Lille et Monaco. En confiance, les Aiglons se sont procurés les meilleures situations mais n'ont pas réussi à trouver la faille à l'image du ciseau de Bauthéac à côté des buts de Jourdren ou de sa frappe dévissée quelques minutes plus tard. En fin de période, Montpellier a vu l'ouverture du score de Mounier refusée pour une faute du milieu héraultais au départ de l'action. 

Malgré l'injustice criée par le principal intéressé à la mi-temps, les hommes de Rolland Courbis ont ouvert le score à l'approche du dernier quart d'heure de jeu. Après plusieurs coups de pied arrêtés, Hilton, à la réception d'un corner de Mounier, a envoyé sa tête dans les filets de Hassen. En toute fin de rencontre, après une action litigieuse, le Gym a recollé au score devant son public de l'Allianz Riviera. Sur corner, Palun a profité d'une mésentente des défenseurs héraultais pour marquer après que l'arbitre ait décidé, à raison, de reconnaître que le ballon avait passé la ligne. Nice arrache donc un point qui empêche son adversaire de grimper provisoirement sur le podium et laisse les équipes avec le même nombre de points. 

Evian - Metz : 3-0

Le FC Metz, monté coup sur coup de National en Ligue 2 puis de Ligue 2 en Ligue 1, pouvait mettre un pied sur le podium du championnat en cas de victoire en haute-Savoie. Après une grosse demi-heure d'observation entre les deux équipes, Metz s'est mis en action grâce à la frappe de Falcon, bien détournée par Hansen puis celle de Malouda, finalement captée par le portier danois. Juste avant la pause, les locaux auraient pu bénéficier d'un penalty, non sifflé pour une main de Kashi après un contrôle raté. 

Les hommes de Pascal Dupraz ont tout de même trouvé la faille en deuxième période après un but contre son camp de Doukouré, malheureux sur un centre de Barbosa, pour sa part déjà décisif la semaine passée face à Lorient. Dans le dernier quart d'heure de jeu, Daniel Wass a parachevé le succès haut-savoyard sur penalty, après une faute de Mfa sur Sougou. À peine rentré en jeu à la place de Barbosa, Gianni Bruno a ouvert son compteur but pour clore le spectacle après avoir parfaitement contrôlé le cuir et effacé Choplin d'un habile crochet. Face aux Eviannais, Metz loupe le coche et perd une place, 6e après 9 journées de championnat. 

Concours pronostics
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama Multiplex - Ligue 1 Rennes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants