1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Josef Masopust, Ballon d'or 1962, s'est éteint à 84 ans
1 min de lecture

Josef Masopust, Ballon d'or 1962, s'est éteint à 84 ans

Le meneur de jeu de la Tchécoslovaquie finaliste du Mondial 1962 et Ballon d'or la même année, Josef Masopust, est décédé lundi 29 juin à Prague des suites d'une longue maladie.

Eusebio et Josef Masopust en février 2011
Eusebio et Josef Masopust en février 2011
Crédit : AFP/M.Cizek
Gregory Fortune & AFP

Surnommé le "Chevalier du football" pour son fair-play, Josef Masopust était pendant quatre décennies, jusqu'au sacre de Pavel Nedved en 2003, l'unique lauréat tchèque du Ballon d'Or. L'ancien milieu de terrain du Dukla Prague aux 63 sélections (10 buts) entre 1954 et 1966 était né le 9 février 1931 à Strimice, petit village du nord de la Bohême, qui n'existe plus aujourd'hui. 

Il avait ouvert le score en finale de la Coupe du monde 1962

Huit fois champion de Tchécoslovaquie comme joueur avec le Dukla Prague et une fois comme entraîneur (avec le Zbrojovka Brno en 1978), Masopust a également dirigé l'équipe nationale de Tchécoslovaquie entre 1984 et 1988. Il avait ouvert le score en finale de la Coupe du monde, remportée finalement 3-1 par le Brésil, le 17 juin 1962 à Santiago. Il avait également mené la Tchécoslovaquie à la troisième place du Championnat d'Europe 1960 en France.

Josef Masopust (en blanc) lors du Mondial 1962 au Chili
Josef Masopust (en blanc) lors du Mondial 1962 au Chili
Crédit : AFP/J.Skala

En décembre 2000, Josef Masopust avait été élu meilleur joueur tchèque du XXe siècle, à l'issue d'un sondage organisée par un magazine sportif pragois. Une statue à son effigie a été inaugurée devant le stade du Dukla Prague en 2012, à l'occasion du 50e anniversaire du Mondial 1962 au Chili.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/