2 min de lecture Allemagne

Joachim Löw prévoit des moments "incroyablement durs" pour la Mannschaft

Pour le sélectionneur allemand, les prochains mois vont être "incroyablement durs" pour son équipe, en raison du contre-coup du Mondial remporté au Brésil.

Le sélectionneur allemand Joachim Löw en 2012 (Archives).
Le sélectionneur allemand Joachim Löw en 2012 (Archives).
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"Pour moi, c'est tout à fait clair : les mois qui nous séparent de la fin de l'année vont être incroyablement durs", affirme Joachim Löw dans une interview accordée au magazine Kicker. Le coach allemand se fonde sur son expérience des tournois mondiaux 2006 et 2010 : "Nous avions des joueurs fatigués, touchés physiquement et qui en outre n'avaient pas été épargnés émotionnellement après les Coupes du monde".

"Nous devons dans un premier temps reculer d'un pas, nous stabiliser et faire en sorte d'avoir le plus de joueurs possible qui soient en bonne forme physique et n'aient pas à batailler en permanence avec des blessures", a-t-il ajouté alors que plusieurs de ses joueurs cadres, dont le nouveau capitaine Bastian Schweinsteiger, souffrent de pépins physiques.

Manuel Neuer précurseur à son poste

"Les matches vraiment difficiles arrivent en octobre avec les rencontres face à la Pologne et l'Irlande", en qualifications à l'Euro-2016, a-t-il estimé. Le sélectionneur est aussi revenu sur le Mondial-2014 et confie éprouver de la "satisfaction" après être devenu champion du monde au Brésil.

"Naturellement, après un si long chemin, parsemé de critiques et de mauvais moments, c'est une satisfaction et une joie de voir que nous sommes parvenus à franchir cette dernière étape et à devenir champions", déclare Joachim Löw qui a participé ces derniers jours à un forum de la Fifa et de l'UEFA sur la dernière Coupe du monde.

Revenant sur le parcours victorieux de son équipe, Löw estime que le football allemand était lors de cette Coupe du monde "clairement précurseur sur un point" : le rôle du gardien de but. "Avec notre gardien de but, nous avions un onzième joueur de champ. Je crois que Manuel Neuer a imposé une mutation dans le football mondial : il n'intervient pas seulement en dehors de sa surface dans les cas d'extrême urgence mais, plus important, il est pour ainsi dire le premier qui, derrière, ouvre le jeu et dirige les autres. C'est l'avenir du football", estime le sélectionneur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Allemagne Joachim Löw Mondial 2014 au Brésil
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants