1 min de lecture Corruption à la FIFA

FIFA : l'Allemagne aurait livré des armes à l'Arabie Saoudite contre son vote pour organiser le mondial 2006

L'enquête menée par le FBI fait état d'un drôle de compromis trouvé entre le gouvernement de Gerhard Schröder et l'Arabie Saoudite.

L'ancien chancelier allemand Gerhard Schröder
L'ancien chancelier allemand Gerhard Schröder
Yannick Sanchez
Journaliste RTL

Il n'y a pas que les valises remplies de billet pour acheter le vote d'un pays, les livraisons d'armes plaisent aussi aux dictatures. Selon le quotidien allemand Die Zeit, le gouvernement de Gerhard Schröder aurait accepté en 2000 de livrer des lance-grenades à l'Arabie Saoudite en échange du vote de la monarchie pour soutenir la candidature de l'Allemagne comme pays hôtel du Mondial 2006. 

Le lobbying du secteur privé allemand

Le quotidien allemand rapporte aussi que des entreprises allemandes auraient également investi des millions d'euros dans des entreprises dont les proches siégeaient au conseil d'administration de la FIFA. Ainsi, le constructeur automobile Daimler a investi des centaines de millions d'euros dans Hyundaï alors que le fils d'un des fondateurs de la firme coréenne faisait partie des cadres de la FIFA. Volkswagen et et Bayer se seraient également engagées à investir en Thaïlande et en Corée du Sud pour obtenir leurs voix. 

Bien avant 2000, le Maroc entretenait déjà la volonté d'être le premier pays africain à accueillir une Coupe du monde sur son sol. Selon les dernières révélations de Chuck Blazer, en grande partie responsable de la mise en lumière des faits de corruption au sein de la FIFA, le pays du couchant aurait tenté de stipendier une personne haut-placée de l'instance internationale, nommée "complice numéro 1" dans le but d'obtenir son vote pour l'attribution de la Coupe du monde 1998. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Corruption à la FIFA FIFA Allemagne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants