1 min de lecture Pascal Dupraz

Evian-Thonon : Dupraz s'en prend au budget du club et aux actionnaires

Pascal Dupraz a exprimé sa frustration concernant les actionnaires d'Evian-Thonon après le match perdu contre Monaco.

Dimitar Berbatov a inscrit le deuxième but de Monaco
Dimitar Berbatov a inscrit le deuxième but de Monaco Crédit : JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'entraîneur d'Evian/Thonon, 16e de Ligue 1, Pascal Dupraz s'est étonné ce samedi que le budget de l'ETG FC ne soit pas plus important après quatre années passées dans l'élite du football français, s'en prenant à mots couverts aux actionnaires du club plus qu'aux dirigeants. Le budget d'Evian-Thonon-Gaillard est de 28 millions d'euros environ pour cette saison, le même depuis la montée en L1 en 2011, et le capital du club va être réorganisé autour des deux actionnaires principaux, l'homme d'affaires irano-suisse Esfandiar Bakhtiar et l'industriel haut-savoyard Richard Tumbach.

C'est insupportable

Pascal Dupraz
Partager la citation

"Notre club, au bout de quatre ans en Ligue 1, devrait avoir un budget supérieur et certains devraient se remettre en questions, comme je le fais chaque jour", a-t-il expliqué en conférence de presse après le match perdu par son équipe devant Monaco (1-3) au Parc des sports d'Annecy. "Il est trop facile de tailler. C'est insupportable. Depuis septembre dernier, les gens taillent alors que nous devrions être dans la solidarité", a-t-il dénoncé. "Je suis mon bonhomme de chemin avec mon encadrement, qui est exceptionnel. Beaucoup d'équipes nous sont supérieures, car nous manquons de moyens", a déploré Pascal Dupraz.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pascal Dupraz Evian Ligue 1 Conforama
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants