2 min de lecture Euro 2016

Euro 2016 : Goldman Sachs prédit la victoire de la France, selon Laurence Parisot

Tous les espoirs sont tournés vers les Bleus, qui affrontent l'Albanie ce mercredi 15 à Marseille pour leur deuxième match de la compétition de football.

Thomas Sotto On refait le monde Thomas Sotto iTunes RSS
>
On refait le monde du 15/06/2016 Crédit Image : Elodie Grégoire | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL

À quelques heures du deuxième match de l'équipe de France dans l'Euro, une deuxième victoire des Bleus est souhaitée par tous. Y compris par Laurence Parisot, qui sera devant sa télévision ce soir. L'ancienne patronne du Medef révèle une information étonnante en marge de la compétition de football. "Godlman Sachs, la banque d'affaires américaine, a fait tourner ses modèles prévisionnels et parie que la France va gagner l'Euro". Mais Patrice Chêne douche ses espoirs : "en 1998, cette banque avait fait tourné les mêmes algorithmes et c'est le Brésil qui devait gagner la coupe du Monde."
Jean-Christophe Buisson apprécie "la jacquetisation de Didier deschamps". Il s'explique : "Didier Deschamps est en train de reproduire Aimé Jacquet qui nous avait porté chance en 98 et en 2000, en ce sens que comme lui il pense qu'une équipe se construit à partir d'une assise défensive très solide. Didier Deschamps est un joueur ennuyeux mais il a tout gagné. De même qu'Aimé Jacquet s'est retrouvé avec un Zidane qui a ébloui le jeu, il arrive la même chose à Deschamps avec Payet." Ivan Levaï est moins optimiste, il a peur pour les Bleus et admet avoir "honte d'avoir peur parce qu'ils sont formidables". 
Une victoire de la France peut-elle avoir un impact positif sur l'économie réelle du pays ? Oui, selon Laurence Parisot. "En 1998, la coupe du Monde avait fait remonter la cote de popularité de Jacques Chirac de façon spectaculaire. Enfin on trouverait un sujet avec lequel tout le monde s'entendrait. Ce qui nous manque le plus en ce moment, c'est l'unanimité". Patrick Chêne se félicite en outre que la Russie ait perdue ce mercredi contre la Slovaquie. "Les hooligans russes vont peut-être rentrer plus tôt que prévu, ce serait pas mal. 
On refait le monde avec : 
- Laurence Parisot, ancienne dirigeante du Medef
- Ivan Levaï, journaliste 
- Jean-Christophe Buisson, directeur adjoint du Figaro magazine
- Patrick Chêne, journaliste

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Équipe de France de football Laurence Parisot
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants