2 min de lecture Multiplex - Ligue 1

Monaco-Guingamp : l'ASM répond à Paris

COMPTE-RENDU - Monaco a répondu du tac au tac à la victoire du PSG à Angers (5-0) un peu plus tôt dans l'après-midi en laminant Guingamp (6-0), samedi 4 novembre au Stade Louis-II lors de la 12e journée de L1.

ballon- soir de ligue1 Multiplex RTL - Le Parisien - Aujourd'hui en France Christian Ollivier iTunes RSS
>
Le Multiplex RTL - Ligue 1 du 4 novembre Crédit Image : VALERY HACHE / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Monaco a répondu du tac au tac à la victoire du Paris SG à Angers (5-0) un peu plus tôt dans l'après-midi en laminant Guingamp (6-0), samedi au Stade Louis-II lors de la 12e journée de L1. Comme inspiré par le leader, son dauphin à quatre longueurs (32 points contre 28) avait également plié le match après 30 minutes. La preuve que les rencontres post-Ligue des champions ne sont pas forcément si compliquées à gérer. 

Paris menait en effet 3-0 à la 30e minute au Stade Raymond-Kopa. A Monaco, il a fallu attendre à peine six de plus et la réalisation de Keita pour atteindre un tel score. Auparavant, l'ASM, qui avait débuté avec seulement trois nouveaux joueurs (Touré, Traoré et Carrillo) par rapport à l'équipe alignée à Istanbul en C1 mercredi contre le Besiktas (1-1), s'était promenée contre des Bretons fantomatiques, restant sur deux défaites et deux nuls en cinq sorties. 

Sous les yeux de Lilian Thuram, son champion du monde de père, Marcus, le jeune avant-centre breton, est ainsi apparu en grande souffrance. D'entrée, Monaco s'était donc mis sur les bons rails grâce à la tête décroisée victorieuse de Carrillo, spécialité de l'attaquant argentin (10e). Après un raté de Baldé (17), c'était au tour de Traoré de s'illustrer. Le jeune Malien, encore une fois impeccablement servi par Touré, auteur de sa deuxième passe décisive de la soirée, doublait la mise (27e). 

Subasic se blesse

Après avoir inscrit le troisième but monégasque de la soirée, Baldé pensait bien s'offrir un doublé avant la pause, lorsque l'arbitre indiquait pénalty pour une faute de Félix Eboa Eboa sur Carrillo. Mais à Monaco, pas d'embrouille. Andrea Raggi est vite venu calmer les ardeurs de l'insolent. En l'absence de Falcao, le tireur, c'est Fabinho (45e+1)! 

À lire aussi
Le Caennais Frédéric Guilbert face au Bordelais François Kamano, le 24 mai 2019 Ligue 1 Conforama
Ligue 1 : Caen relégué en Ligue 2, Dijon en barrage face à Lens

La sortie de Subasic à la pause, remplacé par Benaglio, ne changeait rien. Monaco poursuivait sa marche en avant. Touré était de nouveau passeur pour un Traoré de nouveau buteur (75e). Dans la foulée, Carrillo y allait de son doublé de la tête (78e). Devant leur président, le milliardaire Dmitry Rybolovlev, de retour au stade après une absence de plusieurs semaines liée à ses ennuis judiciaires, les Monégasques démontrent qu'il faudra compter encore sur eux cette saison. 

Dotés de deux points de plus que la saison dernière au même moment, ils affronteront le Paris SG lors de leur prochaine sortie à domicile en championnat le 26 novembre. De quoi aider à tenir la L1 en haleine lors de la trêve internationale qui va figer pendant 15 jours les positions.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Multiplex - Ligue 1 Ligue 1 Conforama AS Monaco
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants