1 min de lecture Ligue des champions

Leverkusen-Monaco : une gifle sans conséquence pour les Monégasques

COMPTE-RENDU - Dans ce match sans enjeu, puisque les deux équipes étaient déjà qualifiées, les Monégasques se sont inclinés sur le score de 3-0.

Leverkusen-Monaco, le 7 décembre 2016
Leverkusen-Monaco, le 7 décembre 2016 Crédit : PATRIK STOLLARZ / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Assurée de terminer à la première place du groupe E, l'AS Monaco pouvait aborder en toute décontraction ce match sans enjeu. Cela s'est vu sur le terrain et sur le tableau d'affichage. Pour la dernière journée de la phase de poules de Ligue des champions, mercredi 7 décembre, la formation du Rocher a été corrigée (3-0) sur la pelouse du Bayer Leverkusen, lui aussi déjà qualifié pour les 8es de finale.

Dans la course au titre en Ligue 1, le coach monégasque Leonardo Jardim avait d'ailleurs prévenu que ce match devait servir à "offrir de l'expérience". Au coup d'envoi, Monaco se présente ainsi avec un onze largement remanié, offrant du temps de jeu au gardien remplaçant Morgan de Sanctis mais surtout aux jeunes pousses comme l'attaquant Corentin Jean (21 ans), Abdou Diallo (20 ans), Kevin N'Doram (20 ans) ou encore Almamy Touré (20 ans).

De Sanctis malchanceux

Mais en face, le club allemand, qui avait mis sur le terrain ses joueurs majeurs tels que Javier "Chicharito" Hernandez, Stefan Kießling et Hakan Çalhanoglu, n'est pas tombé dans le piège. À la demi-heure de jeu, le milieu ukrainien Vladlen Yurchenko s'avance bien trop tranquillement sur le côté gauche et a tout le temps, à l'entrée de la surface, d'armer une puissante frappe du pied droit. Le ballon se loge sous la barre (1-0, 29e).

Au retour des vestiaires, le prometteur milieu allemand Julian Brandt réalise un large une-deux avec Hakan Çalhanoglu et trompe d'une frappe tout en finesse le gardien monégasque (48e). Ce dernier finit même par être malchanceux sur le penalty de Wendell (82e), lors duquel le ballon s'écrase sur la barre transversale avant de rebondir immédiatement sur le dos du portier. De quoi conclure une rencontre durant laquelle Monaco n'aura pas cadré le moindre tir.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue des champions AS Monaco
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants