1 min de lecture Coupe du Monde

Coupe du Monde 2018 : pourquoi la consommation d'électricité a baissé durant la demi-finale ?

Pendant la demi-finale de la Coupe du Monde opposant la France à la Belgique, la consommation d'électricité en France a baissé. À la mi-temps, par contre, la demande d'électricité a bondi. Explications.

Des vacanciers captivés par la demi-finale France-Belgique mardi 10 juillet dans un camping d'Argeles-sur-Mer
Des vacanciers captivés par la demi-finale France-Belgique mardi 10 juillet dans un camping d'Argeles-sur-Mer Crédit : AFP
Marie Sasin
Marie Sasin
Journaliste

La Coupe du Monde a un impact sur la consommation d'électricité en France. Pendant le match France-Belgique, la demande était "inférieure à la normale", c'est ce qu'a constaté l'exploitant du réseau de transport d'électricité, RTE (Réseau de transport d'électricité). La demande a chuté de 1.200 mégawatts pendant la demi-finale, de 20 heures à 21h45. "RTE a mesuré l'écart par rapport à la veille à la même heure", explique Les Échos

Cet écart dans la demande d'électricité représente l'équivalent de la consommation d'une ville comme Lyon. Cette baisse de la consommation vient du fait que les Français se sont massivement réunis pour suivre la rencontre en direct. Moins de téléviseurs étaient donc allumés en même temps car les supporters étaient devant un écran dans un bar ou chez des amis, par exemple. 

L'exploitant a aussi une autre explication : pendant que les Français regardaient le match, ils ont limité la consommation d'électricité dans d'autres pièces. Par exemple, dans le salon et la cuisine la lumière était allumée, ce n'était pas nécessairement le cas dans les chambres. L'heure du repas doit aussi être prise en compte, les Français l'ont sauté ou retardé mardi soir. "Alors que les fours, plaques de cuisson et autres micro-ondes tournent à plein régime à cette heure-là d'ordinaire, ils ont été beaucoup moins utilisés mardi soir durant le match", souligne le quotidien.

À lire aussi
Neymar, Cavani et Mbappé le 1er septembre 2018 à Nîmes sondage
PSG : une cote de popularité toujours négative mais en nette hausse sur deux ans

Une hausse de la demande d'électricité à la mi-temps

À la mi-temps, par contre, la demande d'électricité a bondi de 500 mégawatts, ce qui revient à faire fonctionner 500.000 micro-ondes simultanément, précise RTE à nos confrères.  

Le phénomène a déjà été observé lors de la Coupe du Monde 1998 ou plus récemment pendant l'Euro 2016. Pour dimanche 15 juillet, une baisse de la demande en électricité n'est pas prévue par RTE, "parce que le match a lieu plus tôt, à 17 heures, qui n'est pas une heure de forte consommation d'électricité d'ordinaire en été" explique Les Échos.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coupe du Monde Équipe de France de football Électricité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794104767
Coupe du Monde 2018 : pourquoi la consommation d'électricité a baissé durant la demi-finale ?
Coupe du Monde 2018 : pourquoi la consommation d'électricité a baissé durant la demi-finale ?
Pendant la demi-finale de la Coupe du Monde opposant la France à la Belgique, la consommation d'électricité en France a baissé. À la mi-temps, par contre, la demande d'électricité a bondi. Explications.
https://www.rtl.fr/sport/football/coupe-du-monde-pourquoi-la-consommation-d-electricite-a-baisse-durant-la-demi-finale-7794104767
2018-07-13 12:11:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/xZ-yEyL7G2qdWee8a49uGA/330v220-2/online/image/2018/0711/7794081777_des-vacanciers-captives-par-la-demi-finale-france-belgique-mardi-10-juillet-dans-un-camping-d-argeles-sur-mer.jpg