1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Coupe du Monde 2018 : la présidente croate, première supportrice de son pays
2 min de lecture

Coupe du Monde 2018 : la présidente croate, première supportrice de son pays

PORTRAIT - Kolinda Grabar-Kitarovic, la présidente de la Croatie, assistera depuis le stade moscovite à la finale de la Coupe du Monde entre la France et son pays dimanche 15 juillet.

La présidente croate, Kolinda Grabar-Kitarovic, le 11 juillet 2018
La présidente croate, Kolinda Grabar-Kitarovic, le 11 juillet 2018
Crédit : Eric LALMAND / POOL / AFP
Coupe du Monde 2018 : la présidente croate, première supportrice de son pays
02:26
Céline Landreau

Les Croates accèdent à la finale de la Coupe du Monde pour la première fois de leur histoire, dimanche 15 juillet. Quatre-vingt dix minutes, et peut-être au-delà, pour espérer battre la France. L'équipe sera porté par tout un peuple, et par la présidente de la Croatie, Kolinda Grabar-Kitarovic, sa première supportrice. 

Samedi 7 juillet, Kolinda Grabar-Kitarovic n'a pas hésité à laisser éclater sa joie après la qualification des Croates aux tirs aux buts contre les Russes, avant d'aller dans les vestiaires, étreindre le sélectionneur et les joueurs. L'image était belle. Le petit pays à damiers damait le pion à la grande Russie.

Le show avait commencé en amont : la présidente avait posé un congé sans solde pour pouvoir aller assister au match, et pris un vol charters, bondé de supporters. Ambiance de feu, série de selfies... Une communication efficace dans un pays où le football n'est jamais très éloigné du pouvoir... Quitte à flirter parfois avec les affaires de corruption.

Un long cursus aux États-Unis

Cette passion pour le football s'affiche aussi à l'international. Privée de demi-finale mercredi 11 juillet à cause du sommet de l'OTAN, Kolinda Grabar-Kitarovic n'était pas partie à Bruxelles les mains vides. Dans ses valises : un maillot floqué du numéro 10 pour Theresa May, et un autre, numéro 9, pour Donald Trump. Rien, jusque-là, pour Emmanuel Macron, qu'elle retrouvera certainement dans les tribunes dimanche.

À écouter aussi

Kolinda Grabar-Kitarovic, mariée, deux enfants, a prêté serment en janvier 2015 en tant que "président" - le discours n'avait pas été adapté  pour la première femme à atteindre la fonction suprême. Pourtant la leader du parti de droite n'était pas une inconnue. Ministre de l'Intégration européenne puis des Affaires étrangère de 2003 à 2008, ambassadrice de Croatie à Washington, puis secrétaire adjointe de l'OTAN avant d'être élue présidente. 

Fille de boucher, Kolinda Grabar-Kitarovic a grandi à la campagne avant d'aller vivre aux États-Unis et de revenir faire ses études au pays. À 50 ans, elle est désormais la 39e femme la plus puissante du monde selon le classement Forbes. 

La présidente croate a agité malgré elle les réseaux sociaux quand des internautes l'ont affichée en "mini" bikini sur une plage. Sauf que la photo de cette silhouette pulpeuse avait été prise en 2009, à Miami, et qu'il s'agissait de Coco Austin, la compagne du rappeur Ice-T. Déjà star de la toile à son insu, la présidente croate rêve maintenant d'accompagner dimanche 15 juillet tous les Vatreni sur le toit de la planète football ! 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/