1 min de lecture Mondial 2014 au Brésil

Coupe du monde 2014 : la presse allemande célèbre Götze "Dieu du football"

Les médias allemands ont célébré ce dimanche Mario Götze, auteur du but de la victoire en finale du Mondial.

Mario Götze après son but contre l'Argentine le 13 juillet 2014
Mario Götze après son but contre l'Argentine le 13 juillet 2014 Crédit : ODD ANDERSEN / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"1954. 1974. 1990. 2014! L'Allemagne est championne du monde", s'exclamait le site web du Spiegel après le quatrième Mondial remporté ce dimanche par la Nationalmannschaft, alors que le buteur Mario Götze était fêté en héros par les médias.

"Cette fois, tu es là, enfin!" titrait Bild sur son site web, en affichant une photo géante du trophée de la Coupe du monde Fifa. "Götze, Dieu du football", lançait le quotidien le plus lu d'Allemagne. "Merci, Jogi (Löw)! Merci les garçons! Vous nous avez rendus infiniment heureux".

"Nous nous inclinons devant l'entraîneur Jogi Löw"

"Nous nous inclinons devant l'entraîneur Jogi Löw. Ce titre est son chef d'oeuvre. Concentré, il conduit l'équipe à travers le tournoi. Il reste tranquille après les grandes victoires. Il garde son calme après les matches difficiles", jugeait Bild.

Götze, le libérateur

Le "Frankfurter allgemeine Zeitung"
Partager la citation

"Götze, le libérateur", titrait l'édition en ligne du Frankfurter allgemeine Zeitung. "Alors pour la première fois, une équipe européenne a remporté un tournoi mondial en Amérique du sud (...) Sur l'ensemble du tournoi, le titre de l'Allemagne est largement mérité".

"Grand événement footballistique"

À lire aussi
L'Arena Pantanal de Cuiaba, le 13 juin 2014 (archives). Mondial 2014 au Brésil
Brésil : "interventions d'urgence" sur l'un des stades du Mondial

"En 2006 et 2010, l'équipe était arrivée tout près du but, mais avait échoué en demi-finale. En 2014, l'équipe et son entraîneur étaient mûrs pour le titre", a commenté la FAZ, saluant "peut-être la meilleure génération (de joueurs) de l'histoire du football allemand".

"Champion du monde! L'équipe nationale allemande a tenu sa promesse. Les concerts de klaxon et défilés de voitures qui ont commencé dimanche soir vont encore monter en puissance jusqu'à la réception de l'équipe à Berlin mardi", estimait le quotidien régional Neue Osnabrücker Zeitung.

"Ceux qui voudront pourront toujours déplorer un état d'exception inadmissible, mais ils ne peuvent rien contre la force d'aspiration d'un grand événement footballistique", poursuivait le journal. "Guerre en Israël? Guerre en Ukraine? Affaire d'espionnage? Pour beaucoup, tout cela n'a aucune importance (...) Pour la plupart des gens, le football est un stimulant émotionnel loin du quotidien rationnel".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mondial 2014 au Brésil Allemagne Médias
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants