2 min de lecture Mondial 2014 au Brésil

Finale Coupe du monde 2014 : l'Argentine veut "rendre le sourire au peuple argentin"

À la veille de la finale de la Coupe du monde 2014, face à l'Allemagne, l'Argentine ne rêve que du titre. Les coéquipiers de Lionel Messi veulent être sacrés pour rendre leur peuple fier.

Le sélectionneur argentin Alejandro Sabella, le 12 juillet 2014, à Rio. (archives)
Le sélectionneur argentin Alejandro Sabella, le 12 juillet 2014, à Rio. (archives) Crédit : ADRIAN DENNIS / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'Argentine a un problème avec la presse: déjà sanctionnée par la FIFA pour avoir fait une entorse à son règlement  à savoir se rendre en conférence de presse avec le coach et un joueur, l'Albiceleste a envoyé un message clair en envoyant Alejandro Sabella, le peu loquace sélectionneur, et José Maria Basanta, défenseur central qui évolue à Monterrey (Mexique) et qui n'a débuté qu'une seule rencontre lors de cette Coupe du monde 2014.

Mais n'allez pas croire que les coéquipiers de Lionel Messi prennent cette finale face à l'Allemagne par dessus la jambe. Les Argentins sont en mission, comme l'explique Basanta: "Le rêve est clair dans nos têtes. Nous sommes très motivés. On va tout faire pour que ça se passe bien et on va donner le meilleur pour donner de la joie au peuple argentin".

Sabella réclame un "match parfait"

Et pour ce faire, les Sud-Américains vont s'appuyer sur leurs caractéristiques. "Tout au long de la Coupe du monde, nous avons montré nos qualités: l'humilité, l'effort, la solidarité", assure le joueur de 30 ans. "C'est notre caractéristique. On est très fier de représenter l'Argentine sur le terrain et au-delà. On va tout faire pour atteindre notre objectif."

À lire aussi
L'Arena Pantanal de Cuiaba, le 13 juin 2014 (archives). Mondial 2014 au Brésil
Brésil : "interventions d'urgence" sur l'un des stades du Mondial

Son entraîneur ne dit pas autre chose. "Il faudra être concentrés. On fera ce qu'on sait faire. On ne va pas prendre le risque d'emmener le ballon où on ne peut pas le jouer", confie Sabella. "L'Allemagne est une équipe très puissante. Ils ont su développer leur système de jeu avec un milieu de terrain très fort, des latéraux comme Lahm qui montent et qui sont très techniques, des passes entre les lignes. Il nous faudra faire le match parfait."

Faire comme en 86, pas comme en 90

Pour Sabella, il n'y a pas d'autre solution. "On va faire de notre mieux en restant humbles, en faisant des sacrifices, en travaillant dur. On va tout donner pour que l'Argentine soit à nouveau championne du monde", explique le technicien argentin. "Je suis heureux avec nos progrès, de voir le sourire sur le visage des gens. On va tout donner."

Pas question, en revanche, de penser au passé. 1986 (victoire 3-2 de l'Argentine) ? "J'espère que le résultat sera le même. Mais les choses ont changé depuis.", répond Sabella. 1990 (victoire 1-0 de la RFA) ? "On veut écrire notre propre histoire. On connait cette finale, on sait que c'était très pénible mais il faut que notre histoire soit positive", rétorque Basanta.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mondial 2014 au Brésil Argentine Allemagne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7773197956
Finale Coupe du monde 2014 : l'Argentine veut "rendre le sourire au peuple argentin"
Finale Coupe du monde 2014 : l'Argentine veut "rendre le sourire au peuple argentin"
À la veille de la finale de la Coupe du monde 2014, face à l'Allemagne, l'Argentine ne rêve que du titre. Les coéquipiers de Lionel Messi veulent être sacrés pour rendre leur peuple fier.
https://www.rtl.fr/sport/football/coupe-du-monde-2014-l-argentine-veut-rendre-le-sourire-au-peuple-argentin-7773197956
2014-07-12 23:16:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/gxzeLDjMNr8tSr1SJjlS0Q/330v220-2/online/image/2014/0712/7773198263_le-selectionneur-argentin-alejandro-sabella-le-12-juillet-2014-a-rio-archives.jpg