1 min de lecture Corruption à la FIFA

Corruption à la FIFA : la suspension de Michel Platini réduite de six à quatre ans par le tribunal arbitral du sport

L'ancien international français remettra sa démission de la présidence de l'UEFA lors du prochain Congrès de l'instance dirigeante du football européen.

Michel Platini en août 2015 à Monaco
Michel Platini en août 2015 à Monaco Crédit : AFP/V.Hache
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et AFP

Michel Platini espérait retrouver son siège de président de l'UEFA lundi 9 mai, à près d'un mois du coup d'envoi de l'Euro 2016 (10 juin-10 juillet). Le tribunal arbitral du sport en a décidé autrement. Si sa sanction a été réduite de six à quatre ans, le Français de 60 ans reste suspendu de toute activité liée au football. En conséquence, l'ancien numéro 10 des Bleus "remettra sa démission de président de l'UEFA à l'occasion du prochain congrès de l'organisation", le 18 mai prochain, ont annoncé ses avocats. Il souhaite "poursuivre (son) combat devant les tribunaux suisses".


Réuni à Lausanne, le TAS a reconnu la "validité" d'un contrat oral liant la FIFA à Michel Platini, pour 1,8 million d'euros, mais "n'est pas convaincu par la légitimité" de ce versement effectué en 2011 pour un travail de conseiller auprès de Joseph Blatter, à l'époque président de l'instance mondiale, achevé en 2002. Ce verdict est vécu "comme une profonde injustice" par le Français, selon son communiqué. 


Sitôt la décision rendue, Alain Giresse a réagi sur RTL, faisant part de sa déception. Pour le champion d'Europe 1984 aux côtés de Platini, il s'agit d'un "grand coup d’arrêt dans son parcours et c'est très regrettable (...) Il sait pertinemment qu’on est là, qu’on est autour de lui, mais ça n’élimine en rien la sanction". 

>
Alain Giresse : "Il sait pertinemment qu'on est là, qu'on est autour de lui, mais ça n'élimine en rien la sanction" Crédit Média : Ludovic Vandekerckhove | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Corruption à la FIFA Michel Platini UEFA
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants