1 min de lecture Corruption à la FIFA

Corruption à la FIFA : "Je reste en fonction même si c'est compliqué", dit Jérôme Valcke

REPLAY / INVITÉ RTL - Le secrétaire général de la FIFA assure n'avoir rien à se reprocher dans les affaires de corruption qui touchent actuellement l'organisation.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Corruption à la FIFA : "Je reste en fonction même si c'est compliqué", dit Jérôme Valcke Crédit Image : FABRICE COFFRINI / AFP | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et La rédaction numérique de RTL

La FIFA est dans l’œil du cyclone depuis plusieurs jours. "C'est difficile d'être sous les projecteurs du monde entier et douloureux à vivre", concède Jérôme Valcke. Le secrétaire général de l'organisation assure qu'il n'était pas au courant de ce dont on accuse certains membres du comité exécutif de la FIFA : "Jamais je n'aurais imaginé que ce qui est écrit était quelque chose qu'ils faisaient".

Mis en cause par le New York Times, Jérôme Valcke répète qu'il n'a rien à se reprocher. Selon le quotidien américain, il aurait transféré 10 millions de dollars au profit de Jack Warner dans le cadre de l'attribution de la Coupe du monde 2010 à l'Afrique du Sud. S'il reconnaît ce virement, Jérôme Valcke l'explique autrement : "On a reçu une demande des autorités sud-africaines pour que dix millions soient retirés du budget de la Coupe du monde 2010 pour être transférés sur les comptes de la CONCACAF (organisation nord-américaine de football, ndlr) et que c'était pour la diaspora africaine dans les Caraïbes. La personne qui devait gérer ces dix millions était Jack Warner, alors président de la CONCACAF (...) Le processus a été validé par le président de la Commission des finances et du moment où c'est validé, il n'y a aucune raison que je pose quelle question que ce soit".

Le secrétaire général de la FIFA ne compte donc pas démissionner de son poste. "Je reste en fonction même si c'est compliqué. Je n'ai pas l'impression que ma situation nuise à la FIFA au point que je doive m'en aller", estime-t-il. Et de plaider pour des changements au sein de l'institution : "Il y a une nécessité de mettre une limitation de mandat (...) Ça n'aurait jamais dû arriver et ça ne doit pas arriver à nouveau. La FIFA ne peut pas se permettre à faire face à d'autres scandales de ce niveau".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Corruption à la FIFA FIFA Coupe du Monde
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants