3 min de lecture Ligue 1 Conforama

Clash Aulas-Eyraud : pourquoi les présidents de l'OL et l'OM règlent leurs comptes

ÉCLAIRAGE - Dans les colonnes de "L'Équipe" et "La Provence", le président marseillais a sévèrement critiqué les propos et l'attitude de son homologue lyonnais. L’OL réfléchit actuellement à donner des suites judiciaires.

Jean-Michel Aulas et Jacques-Henri Eyraud
Jean-Michel Aulas et Jacques-Henri Eyraud Crédit : Photo AFP / montage RTLnet
ClaireGaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Tension maximale entre les deux Olympiques. Jean-Michel Aulas, le président de Lyon, et Jacques-Henri Eyraud, le président de Marseille, ne cessent de se répondre par interviews et communiqués interposés. Autant dire que les relations ne sont pas au beau fixe.

Pour tout comprendre sur l'animosité actuelle entre les deux hommes, il faut remonter au 18 mars dernier. L'Olympique Lyonnais vient de signer une victoire importante dans un match particulièrement tendu contre son rival marseillais. Mais une bagarre générale ternit cette soirée de football pourtant parfaite. 

Le verdict de la commission de discipline jette de l'huile sur le feu alors qu'Anthony Lopes, le gardien de l'OL, et Adil Rami, le défenseur de l'OM, écopent tous les deux de trois matches de suspension. Une décision que Jacques-Henri Eyraud trouve "asymétrique, disproportionnée". 

À lire aussi
Angel Di Maria face à Guingamp, le 18 août 2018 Ligue 1 Conforama
EN DIRECT - Guingamp-PSG : suivez le match en live commenté

Eyraud veut rendre "coup pour coup"

Mais "JHE" ne s'arrête pas là. Interrogé par L'Équipe et La Provence, le président marseillais, en place depuis un an et demi maintenant, n'hésite pas à sévèrement tacler son homologue lyonnais en dénonçant sa main mise sur les instances du football français. "Jean-Michel Aulas est le plus grand des dirigeants du football français encore en activité (...) Il a bâti un réseau d'influence, de pouvoirs (...). Je veux croire que cette influence s'exerce dans le respect d'une morale et de principes", a-t-il critiqué dans les colonnes du quotidien régional. 

Dénonçant "l'impunité absolue" de Jean-Michel Aulas, Jacques-Henri Eyraud attaque alors frontalement son rival. "Je rendrai désormais coup pour coup", a-t-il poursuivi surnommant le président lyonnais de "Don Giovanni Michele"

Aulas contre-attaque

La réponse de Jean-Michel Aulas ne tarde pas à arriver. Dans la soirée, la tête d'affiche de l'Olympique Lyonnais exprime sa "surprise". "Je suis vraiment surpris qu'un administrateur de la Ligue puisse avoir cette attitude. Il est en train de disjoncter. Il parle aussi de mes tweets, mais ça reste un moyen de communication utilisé par les hommes politiques, les chefs d'entreprise", a-t-il réagi, selon des propos rapportés par L'Équipe

Mais là encore, le président au sept titre de champion de France décide de passer la seconde : "C'est tellement désagréable. Vulgairement, je dirais qu'il a pété les plombs car je suis choqué par ces attaques personnelles". 

Vers une plainte de l'OL ?

Ce samedi 28 avril, cette opposition pourrait prendre un virage judiciaire. Après avoir été ciblé par Jacques-Henri Eyraud, le club entre Rhône et Saône a indiqué dans un communiqué qu'il réfléchissait à la possibilité de porter plainte dénonçant notamment des propos "diffamatoires". 

"L’Olympique Lyonnais fait confiance à cette indépendance des commissions et des arbitres pour assurer la régularité de la compétition et l’éthique sportive, peut-on lire dans le communiqué. Pour autant, il a demandé à ses conseils d’étudier les suites judiciaires qui pourraient être données à l’attitude et aux propos du président de l’Olympique de Marseille et se réserve d’user, sereinement mais fermement, de toutes les voies de droit."

Après la victoire face à Nantes, la septième consécutive dans cette dernière ligne droite, Jean-Michel Aulas a tout de même voulu calmer les choses. "Je vais appeler Jacques-Henri Eyraud, parce que c'est quelqu'un que j'appréciais, que j'apprécie toujours dans la fonction, je vais l'appeler pour lui dire que c'est parti sur des orientations qui ne sont pas bonnes, qui impliquent une responsabilité de dirigeants, qui aujourd'hui pose véritablement problème", a-t-il lancé au micro de Canal+. 

La LFP lance un "appel au calme"

Dans cette ambiance délétère, la présidente de la Ligue (LFP), Nathalie Boy de la Tour, est sorti du silence. "Je ne peux que déplorer l'image négative que de telles discussions peuvent engendrer. Je rappelle qu'il faut faire preuve de dignité, de retenue, d'exemplarité, notamment vis-à-vis de la jeunesse. Il faut raison garder, mais c'est compliqué dans un univers où la tension sportive est très forte", a-t-elle déclaré dans un entretien à l'AFP. 

Assurant avoir "beaucoup d'estime et de respect" pour Jean-Michel Aulas et Jacques-Henri Eyraud, la patronne du football française a refusé de rentrer "dans le débat de cette guérilla". "À trois semaines de la fin du championnat, la tension sportive est extrême. J'appelle au calme", a-t-elle ajouté. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama Olympique Lyonnais Olympique de Marseille
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793199810
Clash Aulas-Eyraud : pourquoi les présidents de l'OL et l'OM règlent leurs comptes
Clash Aulas-Eyraud : pourquoi les présidents de l'OL et l'OM règlent leurs comptes
ÉCLAIRAGE - Dans les colonnes de "L'Équipe" et "La Provence", le président marseillais a sévèrement critiqué les propos et l'attitude de son homologue lyonnais. L’OL réfléchit actuellement à donner des suites judiciaires.
https://www.rtl.fr/sport/football/clash-aulas-eyraud-pourquoi-les-presidents-de-l-ol-et-l-om-reglent-leurs-comptes-7793199810
2018-04-28 18:10:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/TpDnKycsSWbgI8raFu8VKg/330v220-2/online/image/2018/0428/7793199934_aulas-eyraud.jpg