2 min de lecture Coupe du Monde

Bulgarie-France : pourquoi il faut se méfier du déplacement à Sofia

ÉCLAIRAGE - 38e nation au classement FIFA, la Bulgarie pourrait jouer un très mauvais tour aux Bleus lors de l'avant-dernier match de qualification pour le Mondial 2018, samedi 7 octobre (20h45).

Antoine Griezmann poursuivi par les Bulgares Svetoslav Dyakov et Dimitar Pirgov le 7 octobre 2016
Antoine Griezmann poursuivi par les Bulgares Svetoslav Dyakov et Dimitar Pirgov le 7 octobre 2016 Crédit : J.E.E/SIPA
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Les plus jeunes en ont peut-être entendu parler, les plus anciens y pensent inévitablement à chaque fois que le mot Bulgarie est prononcé. La dernière absence de l'équipe de France à une Coupe du monde remonte à 1994. 

La catastrophe se déroule en deux temps. Leaders de leur groupe avec un point d'avance sur la Suède, comme aujourd'hui, les Bleus de Gérard Houllier peuvent composter leur billet pour les États-Unis avec un résultat nul face à Israël le 13 octobre 1993. 90 minutes plus tard, les mines sont grises. Franck Sauzée et David Ginola permettent de mener 2-1 à la pause. Mais dans les dix dernières minutes, les Israéliens marquent deux fois pour s'imposer 3-2. 

17 novembre 1993 : Kostadinov enterre les Bleus

Joker grillé, mais il ne faut toujours qu'un point à domicile un mois plus tard face à la Bulgarie pour accompagner les Suédois aux USA. Avant le coup d'envoi, le tube de Joe Dassin "L'Amérique" résonne dans le Parc des Princes. Éric Cantona ouvre le score (32e). Mais Emil Kostadinov égalise (37e). Dans les arrêts de jeu, au terme d'une contre-attaque éclair, celui qui évolue alors au FC Porto brise le rêve bleu. 

Emil Kostadinov et les Bulgares se qualifient pour la Coupe du monde 1994, le 17 novembre 1993 au Parc des Princes
Emil Kostadinov et les Bulgares se qualifient pour la Coupe du monde 1994, le 17 novembre 1993 au Parc des Princes Crédit : PASCAL GUYOT / AFP

Au cauchemar, au gâchis de la génération Cantona-Papin, s'ajoute une cicatrice toujours pas complètement refermée des années plus tard : Gérard Houiller traite Ginola de criminel. Sa faute ? Un centre trop long près du coin de corner à droite des buts bulgares. 24 ans plus tard, Didier Deschamps a assuré ne pas croire aux "fantômes". Mais dans l'inconscient collectif, la seule présence d'un Kostadinov, Georgi (aucun lien de parenté avec Emil), dans cette sélection bulgare 2017 renvoie forcément à cette triste époque.

Personne n'est reparti de Sofia avec un point

À lire aussi
Les États-Unis ont été battus par l'Australie (98-94) ce samedi 24 août Australie
Basket : les États-Unis perdent leur premier match depuis 2006

Plus prosaïquement, la Bulgarie d'aujourd'hui possède beaucoup moins de talents que sa devancière demi-finaliste du Mondial 2014 avec Hristo Stoïchkov, Liouboslav Penev, Trifon Ivanov ou Yordan Letchko. Mais lors de ces éliminatoires, elle a réussi un carton plein à domicile avec quatre victoires face au Luxembourg (4-3), à la Biélorussie (1-0), aux Pays-Bas (2-0) et à la Suède (3-2). Personne ne peut en dire autant dans ce groupe, pas même les Bleus accrochés par le Luxembourg à Toulouse (0-0). 

Certes, le bilan de la sélection de Petar Hubchev est beaucoup moins reluisant à l'extérieur avec quatre revers dont un 3-0 en Suède et un 4-1 au Stade de France le 7 octobre 2016 qui laisse présager une supériorité des Bleus. Mais c'est bien à Sofia que se joue ce Bulgarie-France. Didier Deschamps redoute une équipe qui "met beaucoup d'intensité et d'agressivité" sur sa pelouse. "Chez elle, elle joue assez bas et arrive vite à se projeter vers l'avant", complète le sélectionneur luxembourgeois Luc Holtz.

Encore en course pour la qualification

Avec 12 points contre 13 pour les Hollandais, 16 pour les Suédois et 17 pour les Bleus, les Bulgares ne sont pas complètement écartés de la course aux deux premières places. S'il faudra un scénario aussi parfait qu'improbable pour que le drapeau blanc, vert et rouge flotte sur la Russie, une victoire face à la France permettra peut-être de rêver avant de se rendre au Luxembourg.

Bulgarie-France : présentation
Bulgarie-France : présentation Crédit : Vincent LEFAI, Sophie RAMIS / AFP
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coupe du Monde Équipe de France de football Didier Deschamps
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants