1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Allemagne : Pierre-Emerick Aubameyang irrite son club avec un étrange masque
1 min de lecture

Allemagne : Pierre-Emerick Aubameyang irrite son club avec un étrange masque

En arborant un masque de catcheur pour célébrer un but, samedi 1er avril, l'attaquant du Borussia Dortmund a eu droit aux remontrances appuyées de sa direction.

Pierre-Emeric Aubameyang avec son masque de catch
Pierre-Emeric Aubameyang avec son masque de catch
Crédit : PATRIK STOLLARZ / AFP
Maxime Magnier

À l'avenir, Pierre-Emerick Aubameyang devra peut-être se départir d'une mauvaise habitude : ses célébrations provocantes. Après avoir joué un match, au mois de mars, avec le logo de la marque Nike sur le crâne, l'attaquant gabonais a récidivé, samedi 1er avril, en arborant un masque de catcheur pour fêter son but, nouvelle allusion à son équipementier américain. Seulement à Dortmund, sponsorisé par Puma, cette nouvelle initiative ne passe pas.

"C'est d'une rare bêtise ; cette fois, ça va être plus compliqué pour lui", a estimé le patron du club allemand, Hans-Joachim Watzke. Car si Puma n'avait pas réagi publiquement à la précédente excentricité du joueur de 27 ans, la marque au félin n'a pas laissé passer ce nouvel écart de conduite.

En soi, le masque revêtu par Pierre-Emerick Aubameyang ne portait aucune mention ou logo Nike, mais c'est de ce même déguisement dont s'était paré l'international gabonais dans une publicité réalisée pour son équipementier et intitulée "The Masked Finisher" (le buteur masqué).

Une sanction pour le joueur ?

"Nous sommes convaincus que le Borussia Dortmund tirera les conséquences correctes de cet incident", a averti l'équipementier, dimanche, ouvrant ainsi la voie à une sanction du club envers son buteur, auteur de l'unique réalisation des siens contre Shalke, samedi (1-1).

À lire aussi

Sans compter que le joueur formé à l'AC Milan a écopé d'un carton jaune très évitable pour sa célébration, son troisième de la saison. Or, tel que le prévoit le règlement, un total de cinq avertissements vaut une suspension à celui qui en écope. Et au regard des efforts que devra fournir le BVB pour décrocher, notamment, une qualification en Ligue des Champions pour l'année prochaine, le geste de son attaquant pourrait avoir de lourdes conséquences pour le club.

Visiblement pas inquiet des répercussions de son excentricité du weekend, le joueur est revenu sur l'épisode via son compte Twitter. "Moi arrogant ? Allez les gars, c'est ma façon de vivre (...) Je suis comme un enfant qui aime jouer au foot", a-t-il écrit en anglais.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/