2 min de lecture Allemagne

Bayern Munich : pas de cassation pour Hoeness qui ira bien en prison

L'ancien président du Bayern Munich Uli Hoeness, condamné à 3 ans et demi ferme, ira en prison après que la justice allemande a renoncé à se pourvoir en cassation.

Le président du Bayern Munich Uli Hoeness en novembre 2013
Le président du Bayern Munich Uli Hoeness en novembre 2013 Crédit : AFP/M.Cizek
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Ce lundi, la justice allemande a indiqué qu'elle ne ferait pas appel de la condamnation d'Uli Hoeness à 3 ans et demi de prison ferme. Le président démissionnaire du Bayern Munich ira donc bien en prison, ayant été reconnu coupable de fraude fiscale pour une somme d'environ 27 millions d'euros.

Car dès vendredi, Hoeness avait lui aussi indiqué qu'il ne se pourvoirait pas en cassation, assumant son erreur et acceptant la sentence du tribunal de Munich. "Après discussions avec ma famille, j'ai décidé d'accepter la décision du tribunal. J'ai demandé à mes avocats de ne pas former de pourvoi en cassation", avait déclaré Uli Hoeness dans un communiqué, au lendemain de sa condamnation à trois ans et demi de prison ferme.

Cette évasion fiscale, c'est l'erreur de ma vie. Je tire les conséquences de cette erreur

Uli Hoeness, président du Bayern Munich
Partager la citation

"Cela correspond à ma conception de la décence, de la responsabilité personnelle", a-t-il ajouté. "Cette évasion fiscale, c'est l'erreur de ma vie. Je tire les conséquences de cette erreur". Dans la foulée, Uli Hoeness avait démissionné de son poste de président du FC Bayern ainsi que du conseil de surveillance du club bavarois, et ce afin de "préserver mon club de tout préjudice", a-t-il continué.

Le FC Bayern Munich est l’œuvre de ma vie et le restera toujours

Uli Hoeness, président du Bayern Munich
Partager la citation

"Le FC Bayern Munich est l’œuvre de ma vie et le restera toujours. Je resterai lié à ce club fantastique et à ses membres d'une autre manière, aussi longtemps que je serai en vie", a-t-il écrit. Et il faut dire que le club le lui rend bien en lui étant un soutien indéfectible. Les sponsors du club, parmi lesquels Audi et Deutsche Telekom, n'ont à aucun moment chargé le désormais ex-président. Côté joueurs, la cote d'amour d'"Uli" reste intacte, à l'image des déclarations de Franck Ribéry à RTL. Le Français déclarait notamment à propos d'Uli Hoeness : "Ça reste toujours notre président, quoi qu'il arrive".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Allemagne Bayern Munich Football
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants