1 min de lecture XV de France

XV de France : les "étrangers" appelés à la rescousse

DÉCRYPTAGE - Philippe Saint-André a injecté beaucoup de sang neuf dimanche 21 septembre en vue des tests de novembre en convoquant cinq néophytes, dont le Sud-Africain Kockott et le Néo-Zélandais Atonio.

Le Sud-Africain Rory Kockott en août 2014
Le Sud-Africain Rory Kockott en août 2014 Crédit : AFP/B.Langlois
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et Yann Bouchery

À un an du Mondial et avec seulement 39% de victoires depuis sa prise de fonction, le manager du XV de France, Philippe Saint-André, a voulu redistribuer les cartes et profiter de cette règle propre au rugby : il suffit de jouer depuis trois ans en France et n'avoir aucune sélection dans son pays d'origine pour être sélectionnable en Bleu. C'est le cas du Sud-Africain Rory Kockott, arrivé à Castres en 2011 et grand artisan du titre de champion des Tarnais deux ans plus tard. 

Pour moi, c'est tout à fait normal

Christophe Dominici, consultant RTL
Partager la citation

Exit, donc, Morgan Parra ou Maxime Machenaud, habituels demi de mêlée tricolores. Mais pas de quoi crier au loup, selon Christophe Dominici, le consultant rugby de RTL. "C'est toujours des questions particulières. Après, Rory Kockott, depuis un certain temps, domine le championnat de France, par son jeu au pied, sa tactique, son investissement, son tempérament. On a eu d'autres étrangers qui se sont imposés, je pense à Pieter de Villiers, à Tony Marsh, qui ont apporté beaucoup à ce XV de France. Donc pour moi, c'est tout à fait normal".

"La sélection ne se fait pas sur le CV ou la carte de visite mais sur la forme du moment", a justifié Philippe Saint-André. Appeler Kockott dans le XV du Coq répond, c'est vrai, à une certaine logique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
XV de France Équipe de France de rugby Rugby
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants