2 min de lecture Rallye

WRC : Ogier s'impose au rallye de Suède

Au volant de sa Polo-R, Sébastien Ogier a remporté un rallye de Suède plein de suspens ce dimanche.

Sébastien Ogier et son copilote Julien Ingrassia célèbrent la victoire sur le toit de leur Polo-R, le 15 février 2015, à Hagfors.
Sébastien Ogier et son copilote Julien Ingrassia célèbrent la victoire sur le toit de leur Polo-R, le 15 février 2015, à Hagfors. Crédit : JONATHAN NACKSTRAND / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"Fier" de son ouvrage, Sébastien Ogier a décroché une victoire "à la saveur particulière"  ce dimanche 15 février dans la région de Karlstad et Hagfors, au terme d'un rallye de Suède dont le scénario aura comblé les amateurs de suspens.

Prise de risques maximale, maîtrise de ses nerfs et de sa Polo-R : le Français s'est imposé de justesse au terme d'une dernière spéciale marquée par une erreur, celle du Norvégien Andreas Mikkelsen, alors en position de signer un premier succès en WRC.

De minces secondes d'écart

Au matin de la dernière journée, trois pilotes se tenaient en neuf secondes : le Belge Thierry Neuville menant les troupes, devant Mikkelsen et ce diable d'Ogier. Et à l'entame de la dernière spéciale, la Power Stage longue de 15 kilomètres dans la forêt enneigée de Värmullsasen, Mikkelsen menait la danse avec un très fin matelas : trois secondes sur Ogier, quatre sur Neuville, le reste des pilotes suivant à bonne distance.

Le jeune Norvégien de 25 ans, tout à sa fougue, a toutefois pris trop de risques dans un virage à gauche qui a embarqué sa Volkswagen hors de la route. Résultat : 40 secondes de perdues et une victoire envolée. "J'étais à fond. Je poussais fort. Trop sans doute", a reconnu Mikkelsen finalement troisième.

Je suis tellement fier de ce succès. Car, sur ce rallye, les conditions ne nous ont pas souvent été favorables

Sébastien Ogier
Partager la citation
À lire aussi
Paulo Gonçalves, lors du Silk Way Rally, en 2019. Dakar
Dakar 2020 : vive émotion après la mort du motard portugais Paulo Gonçalves

Cette faute a dès lors fait le bonheur d'Ogier, vainqueur de la Power Stage devant Neuville, et lauréat du rallye pour avoir été plus rapide que le Belge de chez Hyundai, pour six secondes seulement. "Je suis tellement fier de ce succès. Car, sur ce rallye, les conditions ne nous ont pas souvent été favorables, vu notre position d'ouvreur sur la route les deux premiers jours", a expliqué le double champion du monde.

Des conditions "horribles"

Et le Français de raconter n'avoir jamais roulé dans des conditions aussi "horribles" que le samedi, quand il était chargé d'ouvrir la route des WRC, après le passage du rallye historique, qui avait creusé des sillons et avait rendu périlleux le pilotage de la Polo.

Nous avons été à fond, en prenant beaucoup de risques

Sébastien Ogier
Partager la citation

"De la première à la dernière spéciale, nous avons été à fond, en prenant beaucoup de risques. Cette victoire a vraiment une saveur particulière", a-t-il ajouté. Ce succès, son deuxième en Suède après celui de 2013, permet aussi au Gapençais de creuser l'écart au championnat. Son dauphin au début du rallye, le Finlandais Jari-Matti Latvala, n'a marqué aucun point, échouant hors du top 10 suite à une sortie de route vendredi.

Avec 53 points, Ogier possède déjà 23 unités d'avance sur le duo Neuville-Mikkelsen à l'approche du rallye du Mexique (5-8 mars). Une épreuve sur terre que le pilote VW entamera avec la même contrainte de devoir balayer la route pour ses adversaires.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rallye Sébastien Ogier Suède
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants