1 min de lecture Tennis

VIDÉO - Benoît Paire pète les plombs et se saborde en moins de deux minutes

Dominé par le 134e joueur mondial à Halle, le Français a fracassé sa raquette d'entrée de match avant d'écoper de trois avertissements.

Benoît Paire à Halle, en Allemagne, le 20 juin 2017
Benoît Paire à Halle, en Allemagne, le 20 juin 2017 Crédit : Capture d'écran Tennis TV
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Énième pièce dans la collection de grosses colères de Benoît Paire sur un court de tennis, mardi 21 juin, sur le gazon de Halle, en Allemagne. Opposé au local Florian Mayer, 134e au classement ATP, le Français de 28 ans, 44e joueur mondial, a cette fois disjoncté dès le début de son premier tour. Breaké d'entrée, il a d'abord violemment fracassé sa raquette, en venant même presque à tomber à force de taper le sol. Sous les yeux de l'arbitre de chaise, l'Avignonnais a ensuite frappé le filet. Résultat, un premier avertissement.

Dès le point suivant, l'avertissement se transformait en point de pénalité après un retour trop long puis une balle tirée en direction de l'officiel. Un nouveau missile expédié de rage plus tard et c'en était trop pour l'arbitre : troisième avertissement synonyme de jeu de pénalité. Mené 4 jeux à 0 à ce moment, Paire a finalement perdu le premier set 6-0 et le second 6-4. Tout simplement du "génie" pour de nombreux internautes incrédules devant tant de laisser-aller chez un joueur au potentiel prometteur sur le papier

Sur les 20 tournois qu'il a disputé cette saison, c'est la dixième fois que Paire s'incline dès le premier tour. Alternant invariablement le bon voire le très bon (victoire sur Stan Wawrinka à Madrid en mai, pas le plus ridicule face à Rafael Nadal à Roland-Garros) et le pire, il restait sur une demi-finale prometteuse sur gazon à Stuttgart. À Wimbledon, qui débute le 3 juillet, il a déjà atteint les 16es de finale à deux reprises.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tennis Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants