3 min de lecture Tour de France

Tour de France 2015 : l'Érythréen Daniel Teklehaimanot entre dans l'histoire avec son maillot à pois

Le coureur érythréen est devenu le premier Africain de l'histoire à porter le maillot du meilleur grimpeur sur la Grande Boucle.

Daniel Teklehaimanot sur le podium du Critérium du Dauphiné, le 8 juin 2015
Daniel Teklehaimanot sur le podium du Critérium du Dauphiné, le 8 juin 2015 Crédit : ERIC FEFERBERG / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon
et AFP

À 26 ans, Daniel Teklehaimanot ne cesse d'entrer un peu plus dans l'histoire du Tour de France. Samedi 4 juillet, en plus de donner le coup d'envoi de cette 102e édition, il devenait le premier coureur érythréen et d'Afrique noire subsaharienne à prendre le départ de la prestigieuse course. Puis au terme de la 6e étape au cours de laquelle il est parti en échappée, jeudi 9 juillet, le grimpeur de la formation sud-africaine MTN-Qhubeka s'est emparé du maillot à pois du Grand Prix de la montagne. Une première pour un Africain.

Peu après l'arrivée au Havre, la joie était totale : "Je n'arrive pas à y croire, c'était mon rêve quand j'étais gamin de porter le maillot à pois du Tour de France. Même de le porter une journée seulement ! [...] Je pense qu'en Érythrée, le pays tout entier va faire la fête ce soir".

Je rêve de voir Kudus ou Teklehaimanot s'échapper dans la montagne

Christian Prudhomme, directeur du Tour de France
Partager la citation

Lors du Critérium de Dauphiné, épreuve d'une semaine en lever de rideau du Tour, il avait déjà fait sensation en terminant en tête au classement du meilleur grimpeur. Ainsi, Daniel Teklehaimanot se fait petit à petit un nom dans le cyclisme, un sport qui a commencé à s'ouvrir au continent africain au début des années 2000 sous l'impulsion du Centre mondial du cyclisme, émanation de l'Union cycliste internationale (UCI), l'instance dirigeante de la discipline. Que l'Érythrée, également représentée par Merhawi Kudus (21 ans), soit présente au sein du peloton n'est donc pas le fruit du hasard. D'autant que le pays a remporté quatre des cinq derniers titres individuels de son continent.

Même si les trois petites ascensions de cette 6e étape n'étaient pas très ardues (catégorie 4), le souhait de Christian Prudhomme, directeur du Tour de France, commence à prendre forme. En marge du départ à Utrecht, il avait déclaré : "Je rêve de voir Kudus ou Teklehaimanot s'échapper dans la montagne, que des gens se disent à des milliers de kilomètres de la France : 'C'est notre champion'. [...] La bicyclette est universelle, le vélo de compétition ne l'est pas encore. Là, c'est clairement ouvrir le Tour à un nouveau continent".

Après un maillot, une étape ?

À lire aussi
Raymond Poulidor, le 15 juillet 1974. Tour de France
Décès de Raymond Poulidor : "On se sent un peu orphelin", confie l'ancien speaker du Tour

Pour l'Érythrée, l'un des pays les plus fermés de la planète, régulièrement épinglée pour ses violations des droits de l'homme et connue pour ses défections lors d’événements sportifs (Teklehaimanot et Kudus ont dû obtenir un feu vert du président Issayas Afewerki), cette performance est une formidable vitrine positive. Déjà, au début du Tour, Zemede Tekle, son commissaire aux Sports s'en était félicité : "C'est un jour extraordinaire pour notre pays, l'un des plus importants de son histoire, une journée dont tous les Érythréens se souviendront. Notre pays s'est sans doute fait connaître un peu partout dans le monde".

Même s'il n'en rêvait même que pour une journée, Daniel Teklhaimanot pourrait bien porter son maillot pendant au moins deux étapes. Pour que son poursuivant à une longueur, Joaquim Rodriguez, s'en empare vendredi lors de la 7e étape, il faudrait qu'il franchisse en premier la seule côte de 4e catégorie, situé à seulement 12 kilomètres du départ. La 8e étape de samedi s'annonce toutefois plus corsée avec l'arrivée à Mûr-de-Bretagne, où "Purito" est attendu comme favori. Mais pour l'Érythréen, l'objectif est désormais ailleurs : "Moi, je vais maintenant essayer de gagner une étape". Pour une première participation, ce serait alors très grand.

Tour de France 2015 : le parcours
Tour de France 2015 : le parcours Crédit : AFP
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tour de France Afrique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants