1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Tour de France 2015 : Chris Froome a t-il plié la course dès les Pyrénées?
1 min de lecture

Tour de France 2015 : Chris Froome a t-il plié la course dès les Pyrénées?

REPLAY - Après deux étapes de montagne, la domination de l'équipe Sky et de son leader britannique semble inexorable.

Laurent Jalabert
Laurent Jalabert
Crédit : RTL
Le Club Jalabert du 15 juillet - Tour de France 2015 : Chris Froome a t-il plié la course dès les Pyrénées?
28:34
FENETRE SUR TOUR 15/07/2015
01:34
Le Club Jalabert du 15 juillet 2015
40:06
Le Service des Sports & Laurent Jalabert & Christophe Pacaud

Après l’irréelle démonstration de la Pierre Saint-Martin dans laquelle il avait écœuré tous ses rivaux, Christopher Froome s'est aujourd'hui contenté de gérer son avance dans la 11e étape du Tour de France, remportée par le Polonais Rafal Majka entre Pau et Cauterets. "Il fallait temporiser un petit peu" constate Xavier Richard. "Dans le passé, ils ont subi des contrecoups. Ils ont pris ça en compte. Il y a des jours ou ils ne feront pas le maximum d'efforts." précise Nicolas Georgereau.

J'ai l'impression qu'ils sont tous "au taquet"

Laurent Jalabert

Au delà de sa supériorité, les chronos sont là : Froome compte déjà 2 minutes et 52 secondes sur le deuxième, Teejay Van Garderen. Avec de tels écarts "il est facile de contrôler" dit Laurent Jalabert. "Il faut que les adversaires directs attaquent" annonce t-il, tout en se montrant réservés sur les prétendants potentiels à la victoire finale. "J'ai l'impression qu'ils sont tous au taquet" constate t-il en ajoutant qu'il faut désormais "attendre et espérer que Chris Froome ait une journée sans".

Le Plateau de Beille en juge de paix

Le Britannique semble en effet difficilement atteignable, tant son équipe domine la course. "Il faudrait qu'il soit esseulé" analyse Xavier Richard, prenant compte des performances de ses coéquipiers Geraint Thomas et Richie Porte. Concernant les rivaux du "Kenyan Blanc", l'équipe du Club Jalabert se montre réservée quand chances d'Alberto Contador, qui même s'il sera "solide dans la tête" ne "pourra pas forcément attaquer". L'Espagnol semble en effet payer ses efforts du Tour d'Italie. La troisième étape pyrénéenne de jeudi 16 juillet  verra en tout cas "une explication" au Plateau de Beille,véritable révélateur des forces en présence : 4 fois sur 5, celui qui passe la ligne d'arrivée en premier au plateau de Beille remporte la Grande Boucle...

Tour de France 2015 : le profil de la 12e étape
Tour de France 2015 : le profil de la 12e étape
Crédit : AFP
La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/